Lors d'une récente émission de radio, j'écoute un « Commissaire de police » et une responsable d'équipe de policiers répondre aux questions des auditeurs. Leurs observations, leurs analyses sur l'évolution de la police portent pour l'essentiel sur leur travail, sur son évolution, sur « ce qui ne va pas »

 
 
 

Le chômage, quand il ne se cantonne pas à la définition stricte donnée par le BIT, est en réalité bien difficile à mesurer. Les frontières avec l'emploi ou l'inactivité sont souvent poreuses et beaucoup de personnes non comptabilisées sont bien souvent des chômeurs découragés ou des travailleurs précaires subissant un temps partiel. Ils forment ce que l'Insee nomme "le halo du chômage". Y a-t-il des mesures propres à donner un vrai témoignage de la réalité ? Quelle est la situation des pays européens ? Aux Etats-Unis ?

  • Le brouillage des frontières sur le marché du travail

    Le 05 Décembre 2016 par Sabina Issehnane, Leila Oumeddour et Jean-Louis Dayan. L'explosion des « activités réduites » à Pôle emploi est un révélateur du brouillage des frontières sur le marché du travail.
    En très forte croissance depuis 2008 (+ 80 %), le nombre de demandeurs d'emploi en « activité réduite » approche les 2 millions. Ce sont désormais plus du tiers des 5,5 millions de chômeurs inscrits à Pôle emploi et tenus de rechercher activement un emploi qui déclarent avoir travaillé dans le mois. Parmi eux, une forte majorité (1,3 million) l'a fait pour au moins 78 heures. Qui sont les chômeurs en activité réduite ? Comment le cumul emploi-chômage s'inscrit-il dans leur parcours ? Chercheures au Centre d'études de l'emploi et du travail - CEET, Sabina Issehnane et Leila Oumeddour ont activement participé aux recherches pluridisciplinaires menées en réponse à l'appel à projets lancé en 2013 par Pôle emploi pour y voir plus clair. Elles nous livrent ici leurs principaux résultats
     

  • L'ambivalence des performances du marché du travail américain

    Le 05 Décembre 2016 par Catherine Sauviat, Jean-Louis Dayan. Déclin industriel, déclassement, précarisation, paupérisation de la classe moyenne : autant de menaces qui ont lourdement pesé sur la campagne présidentielle américaine, et nourri aussi bien la mobilisation en faveur de Bernie Sanders que le succès final de Donald Trump. Pourtant, le chômage n'a cessé de baisser aux États-Unis depuis qu'ils sont sortis de la « grande récession » de 2008-09, au point de repasser en 2016 sous la barre des 5 %, un taux a priori synonyme de plein-emploi. Spécialiste à l'IRES des Etats-Unis, Catherine Sauviat nous éclaire sur cet apparent paradoxe

  • Europe : entre chômeurs longue durée et « inactifs longue durée »

    Le 05 Décembre 2016 par Nicola Düll. A la suite de ses travaux sur l'emploi en Europe, Nicola Düll - Economix Research & Consultingà Munich - nous propose de comparer l'ampleur du chômage longue durée selon les pays européens, mais aussi de prendre conscience de l'importance de la sous-activité « de longue durée »

  • Quand les statistiques officielles cachent la réalité du « mal-emploi » en Europe

    Le 05 Décembre 2016 par La rédaction. Dans un article paru dans L'Expansion en septembre dernier, Stéphanie Benz se base sur une étude réalisée par PrimeView (cabinet de recherches économiques et financières) pour révéler les vrais chiffres du "mal-emploi" en Europe. Metis vous en propose quelques infographies

 

Nos autres dossiers

 
 

28 Novembre 2016 par Paris Chrysos

La crise du monde du travail et son rapport à la crise identitaire actuelle sont de plus en plus évoqués dans le débat public. Une régression de ce monde paraît inévitable : l'affirmation des identités fixes du passé (nationales ou religieuses), en guise de caricature. Et pourtant, il existe une manière contemporaine d'avancer dans ce brouillard. Loin de donner des réponses fixes, regarder de près ce que la posture des développeurs propose à ce sujet nous aide à repenser le travail et l'identité et à passer d'une vision restrictive de l'organisation du premier à une vision qui ouvre des possibilités nouvelles. Pierre Maréchal, dans sa recension de l'ouvrage Les Développeurs parue dans Metis soulignait le paradoxe que, malgré l'hostilité de l'environnement institutionnel vis-à-vis du mode d'action des développeurs, « ils sont là et ils agissent ». Mais qui sont ces développeurs ?
 
Paris Chrysos, qui participe activement au Réseau Sharers and Workers, professeur à l'ISC Paris, poursuit ses investigations sur ce monde qu'il connaît bien

20 Novembre 2016 par Cécile Jolly

Jérôme Pimot était l'invité de l'ASTREES LAB « nouveaux indépendants » (#LabIndé) consacré aux besoins de protection de ces travailleurs d'un nouveau genre, résolument autonomes, qualifiés ou non, et souvent plus précaires et moins protégés par un patrimoine que leurs aînés, artisans, commerçants ou professions libérales. Il nous a raconté la saga des livreurs à vélo recrutés comme auto-entrepreneurs par des plateformes mettant en relation fournisseurs et clients

28 Novembre 2016 par Jean Raymond Masson en coopération avec Sören Nielsen

En France comme dans de nombreux pays d'Europe ou d'ailleurs, la formation professionnelle reste au sein du système éducatif une filière de relégation. On y accède par défaut, faute d'avoir le niveau nécessaire pour poursuivre la voie royale des études générales. Et au sein de la formation professionnelle initiale, la voie de l'apprentissage n'a pas été jusqu'ici très encouragée, notamment du fait de sa faible attractivité et des réticences qui subsistent au sein de l'éducation nationale pour s'engager dans cette voie

28 Novembre 2016 par Pierre Maréchal

Fondées en 2008, les Journées de l'Economie, autrement dit les JECO, sont devenues un rendez-vous lyonnais de dimension nationale. Toutes les forces vives de la région se sont unies pour organiser, chaque année, un grand rendez-vous de trois jours, début novembre, ouvert à tous pour traiter des sujets économiques de l'heure. C'est l'économie pour tous, la démocratisation de l'analyse économique.
En général il y a un thème dominant, cette année : « La grande mise à jour »

 
 
 
  • 29/11/2016 à 10:15

    par dughera à propos de Les coursiers à vélo, ces « mineurs » du bitume

    comme l'article parle de take it easy, peut etre faut il rappeler que cette société a été mise en liquidation judiciaire en jullllet 2016? Les fondateurs mettent en avant deux raisons pour expliqu ...

  • Oui ! À la tête des institutions, des organismes, des entreprises les dirigeants sont maintenant les mêmes : C’étaient de brillants élèves qui se sont beaucoup isolés dans le bachotage pour réussir à ...

  • 18/11/2016 à 10:58

    par Martine Theveniaut à propos de Ça Trump énormément !

    Une réflexion conduite dans une perspective de transmission. Le passage de relais risque d’être d’autant plus brutal que la situation générale caractérise la fin d’un monde dans lequel les sécurités ...