Beaucoup s'accordent à trouver que la flexisécurité voulue pour la France avec les ordonnances « Travail » marche pour l'instant sur une seule jambe, celle de la flexibilité. Le volet « sécurité » de la réforme du modèle social français est à venir : investissement dans les compétences, nouvelle réforme de la formation professionnelle (la dernière date de 2014...) et création de l'assurance-chômage universelle.

 
 
 

20 Octobre 2017 par Rudi Kaske, propos recueillis par Odile Chagny

Le contexte actuel et les élections législatives qui se sont déroulées le 15 octobre dernier en Autriche peuvent avoir des conséquences importantes sur le système de relations professionnelles et plus particulièrement sur le rôle qu'y joue la Chambre du Travail (Arbeiterkammer, AK) auprès des travailleurs et ds syndicats. Alors qu'en France, la représentation des salariés au sein des entreprises va profondément changer avec la mise en place d'une instance unique, le Comité Economique et Social, instauré par les Ordonnances Travail, la grande simplicité et efficacité du modèle autrichien sont frappantes.
Metis a interviewé Rudi Kaske, le président de l'Arbeiterkammer, pour mieux comprendre son rôle spécifique dans le système autrichien, ainsi que les évolutions possibles.

20 Octobre 2017 par Léo Vigny

Léo Vigny a réalisé un mémoire de recherche en sociologie dans le cadre d'un Master de Paris 1-Sorbonne. Il y montre en particulier comment dans le secteur de la restauration parisienne la sociabilité propre au travail peut conduire à des formes très particulières de conciliation vie professionnelle/vie privée. Les témoignages de Claire, Nadine, Sophie, Simon, Patrick et Romain donnent chair à son propos.

20 Octobre 2017 par Danielle Kaisergruber

Longtemps je n'ai pas aimé les dimanches. Alors je me suis mise à travailler : ça va beaucoup mieux. Le travail le dimanche se banalise : les consommateurs, amateurs de restaurants, bricoleurs ou jardiniers, cinéphiles, touristes, y trouvent leur compte. D'autres en sont pénalisés et en souffrent. Le livre de Jean-Yves Boulin et Laurent Lesnard, Les batailles du dimanche, montre quelles inégalités se dessinent, qui utilise son dimanche et comment. L'histoire de cette journée particulière y tient aussi toute sa place.

09 Octobre 2017 par Claude Emmanuel Triomphe

On peut lire les fameuses ordonnances Travail sous deux angles : ce qu'elles disent bien sûr, mais aussi ce qu'elles ne disent pas. Sur ce qu'elles disent, tout a été dit ou presque.

09 Octobre 2017 par Eva Quéméré

A la suite d'une manœuvre politique réussie, Matteo Renzi, alors secrétaire du parti démocrate, est choisi en février 2014, par le président de la République Giorgio Napolitano pour succéder à Enrico Letta au poste de Président du conseil des ministres, et devient ainsi le plus jeune « Premier ministre » de l'histoire du pays. Un an plus tard, en mars 2015, la « vague réformiste » déferle sur l'Italie avec, entre autres remous, le Jobs Act. C'est sur cette libéralisation du marché du travail italien que nous revenons aujourd'hui.

09 Octobre 2017 par Danielle Kaisergruber

Au moment où la cacophonie syndicale brouille le paysage, c'est avec respect et amitié que l'on peut se souvenir d'Edmond Maire. Le livre de Jean-Michel Helvig consacré à ce personnage hors du commun y invite. Bon équilibre entre l'histoire de ce leader, son parcours, son rôle, et l'histoire de la CFDT, et au-delà, de la société française toute entière et de ses aventures politiques. Danielle Kaisergruber l'avait lu en janvier 2014 pour Metis.

25 Septembre 2017 par Jean-Marie Bergère

Une précédente note de la Fabrique de l'Industrie, « La qualité de vie au travail : un levier de compétitivité » mettait l'autonomie au cœur de la qualité de vie au travail et concomitamment au cœur de la performance. Il s'agit cette fois, en exploitant les données de l'enquête DARES « Conditions de travail », de dresser les portraits-types des travailleurs en fonction des « déterminants objectifs et subjectifs de la qualité de vie au travail ». Logiquement la relation hiérarchique, envers de l'autonomie, y joue un rôle essentiel.

 
 
 

La nouvelle réforme de la formation professionnelle sera-t-elle le grand chambardement ? A l'heure du e-learning, du brouillage des frontières entre travailler et apprendre, de l'individualisation des parcours, du chômage de masse et des parcours chaotiques, comment imaginer les conditions de développement des compétences des jeunes trop tôt sortis de l'école et des moins jeunes, des salariés diplômés et autonomes et des demandeurs d'emploi peu qualifiés. Quelle nouvelle articulation entre travailler, valider ce que l'on a appris en travaillant, en se formant, ou ailleurs ?

  • Repenser la formation, repenser le travail

    Le 13 Octobre 2017 par Jean-Marie Bergère. Alors qu'une nouvelle réforme de la formation professionnelle est annoncée, l'AFPA, le CNAM et la revue Éducation permanente organisaient le 14 septembre une journée d'étude « Analyses du travail et intentions formatives ». Car la formation se pense. Car les stages et les bancs de l'école ne font pas tout. Car on peut apprendre, mais aussi désapprendre en situation de travail. Car les entreprises doivent faire confiance en l'expertise de leurs salariés. Jean-Marie Bergère a assisté à cette journée et y retourne dans ce papier pour les lecteurs de Metis.

  • Se former en milieu de travail en France et en Europe

    Le 13 Octobre 2017 par Jean Raymond Masson. A la veille d'une profonde réforme du système de formation professionnelle continue (FPC) en France, cet article en se basant sur un nouveau rapport du CEDEFOP, donne un éclairage européen sur la FPC et sur un sujet trop méconnu dans le pays : l'apprentissage en milieu de travail (AMT). L'Angleterre et l'Italie sont allées loin en ce sens tandis que le système français reste pris dans la conception de la formation comme « stage ».

 

Nos autres dossiers

 
 

par La rédaction 13 Octobre 2017

Le coût annuel des accidents du travail

 
 

14 Avril 2017 par Danielle Kaisergruber, Fanny Barbier

Se passe-t-il toujours quelque chose au Sénat ? En tout cas lors du Colloque organisé par Metis et la Fonda le 6 avril dernier, de nombreux participants ont été heureusement surpris du travail des sénateurs. Les matériaux pour la réflexion étaient nombreux : les sénateurs Jean-Marie Vanlerenberghe et Daniel Percheron ont produit un Rapport maintenant publié Revenu universel, de l'utopie à l'expérimentation. La Fonda a animé un groupe de travail d'associations sur ce thème et Metis a publié en ligne dès l'été 2016, puis sous forme de brochure Le Revenu universel, idées et expérimentations en France et dans le monde. Disons-le franchement, c'est une idée qui « fait son chemin », mais n'est peut-être pas encore mûre...