La grève d'Air France - pour ne pas parler de celle de Lufthansa - a fait couler beaucoup d'encre et ce n'est sans doute pas fini. Mais derrière le mouvement des pilotes se cache une question bien plus vaste : celle de l'arrivée des modèles dits low cost dans nos économies. Très visibles dans le secteur aérien où ils sont devenus en quelques années bien plus puissants que certains « grands, ils sont loin d'y être confinés. Mais il y a low cost et low cost : cette catégorie est très générique et renvoie à des modèles économiques forts différents même si tous caractérisés par des coûts relativement bas.

 
 
 

Depuis toujours, les gens échangent des biens et des services, mais du fait de l'essor des TIC et de la dernière crise économique, l'économie collaborative s'infiltre à présent dans toutes les pores de la société. Quelles en seront les conséquences pour le monde du travail ? Crédit image : CC/Flickr/OuiShare

  • Consommation collaborative : le communisme (enfin) réalisé ?

    Le 20 Octobre 2014 par Xavier Baron. D'un coté, l'émergence de pratiques de consommation collaborative participe de la création d'innovations et de lien social. Elle facilite l'accès à coûts réduits à des services inaccessibles autrement, de transports, de logements ou de matériels notamment... Il y a bien un usage de valeur, une valeur créée par l'usage (un travail ?), une valeur d'usage accrue grâce à une déconnexion de la propriété et de la jouissance d'un bien. De l'autre, sur le volet de la production de ces services, des entreprises prélèvent, sur un mode automatisé et souvent en toute opacité, une certaine valeur monétaire.

  • ShareLex : vers une conception collaborative du droit

    Le 20 Octobre 2014 par Albane Flamant. L'économie collaborative, c'est aussi créer des relations inattendues entre différents acteurs. C'est dans cette dynamique que s'inscrit ShareLex, un site dont l'ambition est de rassembler une communauté d'entrepreneurs, de militants et d'experts pour faciliter l'accès au droit et proposer des solutions juridiques innovantes. Ses groupes de travail (les « LaboLex ») se penchent sur des sujets divers, comme par exemple les monnaies sociales, les banques de temps et les données personnelles, et forment aujourd'hui un réseau de contributeurs qui s'étend au-delà des frontières françaises. Metis s'est entretenu avec Anne-Laure Brun-Buisson, médiatrice, avocate et co-fondratice de ShareLex.

  • Economie collaborative : entre promesses d'avenir et fragilisation des modèles

    Le 03 Octobre 2014 par Christophe Gauthier. 12 ans après la maison qui brûle de Jacques Chirac concernant le développement durable, l'intérêt collectif se porte vers l'économie collaborative. Comme à chaque rechute de l'économie occidentale, l'opinion publique et les médias partagent temporairement avec les parties prenantes sur le terrain une sensibilité éthique, environnementale et/ou sociale. Mais aujourd'hui, notamment grâce au numérique, ce sont de puissants "business models" qui émergent avec le collaboratif. Christophe Gauthier livre pour Metis ses réflexions en la matière.

  • Les quatre R de l'entreprise 2.0

    Le 06 Octobre 2014 par Martin Richer. L'intrusion du numérique bouscule les business models. Au point de nous passer de la manufacture (grâce à notre imprimante 3D), de notre agence de voyage, de la détention d'une voiture. La notion même d'entreprise va-t-elle résister à cette vague déferlante ? Face à l'avenir incertain que nous prépare l'extension du numérique, devons-nous envisager de ressentir la nostalgie de l'entreprise ?

 

Nos autres dossiers

 
 

par Albane Flamant 15 Septembre 2014

Avec la montée des nouvelles technologies dans l'entreprise, près de 15% des plaintes que reçoit la Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés (CNIL) concerne des problèmes au travail. De l'usage d'internet à la surveillance, l'organisme se voit confronté à un nombre croissant de questions. Comment définir la place du numérique au travail ?

 
 
 
  • 22/10/2014 à 09:18

    par dughera à propos de Vous avez dit low cost ?

    bonjour j'ajoute qu'au dela de la dimension economique et sociale, il ya une dimension ecologique que le low cost ne prend pas en compte . RYAN AIR du fait de la massification des trajets pollue d ...

  • Merci Chère Laurène pour votre article qui fait suite à une actualité qui fait froid dans le dos ! amitié.

  • 21/10/2014 à 09:16

    par Jacques Viers à propos de Vous avez dit low cost ?

    Un salaire vital est un droit humain fondamental. Une campagne "Soldées" lancée par le collectif Ethique sur l'étiquette en dit long sur le low cost http://www.ethique-sur-etiquette.org/-Vivre-de- ...