par Claude Emmanuel Triomphe

21 Mai 2017

Edito - Révolution ?

Ce qui se passe en France depuis l'élection d'Emmanuel Macron n'est pas ordinaire. Il n'est pas anodin qu'à ce jour face aux sirènes des « exit » et autres trumpismes, face aux tentations autoritaires qui parcourent l'Europe centrale, notre pays ait donné sa chance à une aventure différente. Car, au-delà d'un pari gagné par un homme audacieux et qui a bénéficié d'un incroyable concours de circonstances, au-delà d'une combinaison droite et gauche - avec un avantage plutôt net à la droite -, au-delà d'un changement de génération, celle-ci recèle un formidable potentiel: celui de faire de la politique autrement, en France et en Europe.

 
 
 

Qu'est-ce qui définit les fonctionnaires ? Le statut c'est-à- dire l'emploi à vie ? Le calcul de la retraite ? Ce devrait être la nature des missions : l'incarnation et le service de l'Etat (police, justice, contrôle...) et de l'Etat-Providence (santé, éducation, cohésion sociale...), des services publics locaux. Mais les frontières bougent et les périmètres de la fonction publique ne sont pas les mêmes dans les différents pays européens: alors derrière le statut quel est le travail des fonctionnaires ? Celui des policiers ou celui d'une juge d'application des peines que l'on retrouve dans la dernière attaque des Champs Elysées.

  • Yanis, policier, garde-frontières

    Le 17 Mai 2017 par Yanis, propos recueillis par Fanny Barbier. Pour ce dossier sur le travail dans la fonction publique, il était important d'avoir le point de vue d'un élément clé des services régaliens de l'État alors que notre pays est depuis si longtemps en état d'urgence, à savoir un membre de la police. Vous allez lire ici ce que Yanis (son prénom a été changé) a à dire sur sa fonction de policier, sa vision du métier, sa vision de la police en général. Voici les propos d'un homme engagé et en colère...

  • Fonctionnaires ! Vous avez dit fonctionnaires ?

    Le 17 Mai 2017 par Jean-Michel Eymeri-Douzans, propos recueillis par Félix Traoré. Jean-Michel Eymeri-Douzans est Professeur des Universités (Sciences Po Toulouse-LaSSP) et co-auteur de La France et ses administrations. Un état des savoirs après avoir vécu aux Pays-Bas. Dans cet entretien pour Metis il revient sur ce qu'est être un fonctionnaire en France et chez nos voisins européens. Missions, histoire, statut... vous avez dit fonctionnaire ?

  • Retour dans l'administration, 17 ans après...

    Le 17 Mai 2017 par Emmanuel Civisse. Fonctionnaire, j'avais depuis 1999 œuvré à l'extérieur sous des statuts divers. Fin 2016, les circonstances de la vie et une réorientation professionnelle m'ont fait regagner les rangs d'une petite équipe administrative. Retour d'expériences, doux et amer.

  • « L'histoire de la fonction publique française est intimement liée à la construction de la République »

    Le 07 Mai 2017 par Luc Rouban, propos recueillis par Jean-Louis Dayan. S'il a été question des fonctionnaires dans la campagne présidentielle, c'est surtout à travers la mesure-choc de François Fillon, qui entendait supprimer 500 000 postes en 5 ans. Une approche purement budgétaire qui a largement occulté les questions pourtant décisives des missions et du statut des agents publics. Spécialiste de la fonction publique et de la réforme de l'Etat au Cevipof, Luc Rouban remet en perspective pour Metis les transformations qui ont fait la spécificité de la fonction publique à la française. Un éclairage salutaire pour le débat

 

Nos autres dossiers

 
 

20 Mai 2017 par Grégoire Leclercq

Le chantier qui attend le président de la République sur le travail indépendant est colossal. C'est sans doute une des priorités. A lui de donner le choc de confiance attendu par le secteur, pour véritablement remettre la France en marche, économiquement et moralement. Grégoire Leclercq, Président de la Fédération des Auto-Entrepreneurs (FEDAE) a adressé cette tribune à Metis.

21 Mai 2017 par Jean-Louis Pépin

Là où la problématique des RPS (Risques Psycho-Sociaux) n'est considérée qu'à raison légale et où les démarches effectuées pour améliorer la QVT portent sur l'environnement de travail et l'idée d'être « bien dans sa tête, bien dans ses baskets », les notions de contenu, d'organisation et de conditions de réalisation du travail ne sont pas questionnées. Jean-Louis Pépin, sociologue et consultant (IDée Consultants) donne un éclairage sur le « pouvoir d'agir » des salariés, ou plutôt sur la frilosité qu'ont les entreprises à le leur accorder

21 Mai 2017 par Delphine Minchella

Le Googleplex est connu de par le monde pour son confort de travail (et de vie !) presque incomparable. Delphine Minchella, dans cet article publié dans The Conversation en janvier 2017, joue la comparaison avec le Familistère de Godin et cherche à répondre à cette question : « Google versus Godin : le progrès social en entreprise est-il véritablement linéaire ? »

21 Mai 2017 par Denis Bismuth

Le changement de paradigme du travail que semble porter le mouvement de l'entreprise dite « libérée » ne peut qu'influencer celui de la formation. Ne serait-ce que parce que cette dernière est par définition la modalité de reproduction des rapports sociaux et notamment des rapports au travail. En quoi l'entreprise libérée questionne-t-elle la formation ? Quelles innovations pédagogiques porte ce changement de paradigme ? Comment comprendre ce changement en cours ? Denis Bismuth répond à ces questions dans cet article paru en mars 2017 sur le site Meta Vision

27 Février 2017 par Xavier Baron

L'externalisation croissante des services généraux, ces activités qui ne sont pas le cœur de métier de l'entreprise a créé un véritable secteur, peu connu du grand public en tant que B to B. L'agent de propreté, le vigile, le déménageur, l'hôtesse sont ces producteurs en back office de services indispensables au travail des autres. Dans un article publié dans La revue cadres, repris avec son autorisation par Metis, Xavier Baron donne son analyse de l'émergence du Facility management

30 Avril 2017 par Denis Maillard

La transformation de la France en une société de services a redistribué les rôles sociaux entre ceux dont le travail se fait dans la lumière et une classe de serviteurs, dont le travail est invisible. Ce clivage est primordial pour comprendre comment se structure la vision qu'ont les citoyens de leur place dans la société et le choix du candidat qui les représentera le mieux. Cet article a été publié sur le site Slate.fr

30 Avril 2017 par Danielle Kaisergruber

Parmi les explications de l'état d'incertitude, d'indécision, de trouble souvent ressenti aujourd'hui, il y a peut-être les difficultés à se représenter le monde dans lequel nous vivons. Il y a tout à coup comme « une absence de continuité entre la société d'hier et la société de demain ». C'est à décrire et analyser ce monde d'aujourd'hui que se consacre Pierre Veltz dans son dernier livre, La société hyper-industrielle, le nouveau capitalisme productif. Il prend le revers de quelques idées reçues :

 
 

14 Avril 2017 par Danielle Kaisergruber, Fanny Barbier

Se passe-t-il toujours quelque chose au Sénat ? En tout cas lors du Colloque organisé par Metis et la Fonda le 6 avril dernier, de nombreux participants ont été heureusement surpris du travail des sénateurs. Les matériaux pour la réflexion étaient nombreux : les sénateurs Jean-Marie Vanlerenberghe et Daniel Percheron ont produit un Rapport maintenant publié Revenu universel, de l'utopie à l'expérimentation. La Fonda a animé un groupe de travail d'associations sur ce thème et Metis a publié en ligne dès l'été 2016, puis sous forme de brochure Le Revenu universel, idées et expérimentations en France et dans le monde. Disons-le franchement, c'est une idée qui « fait son chemin », mais n'est peut-être pas encore mûre...

 
 
 
  • 31/03/2017 à 16:54

    par Alain MOUSSAT à propos de Molière et le travail...

    Bonjour, Le secteur maritime est confronté à cette question de la langue. C'est ainsi que le capitaine, qui, à bord des navires français, dispose de multiples prérogatives, dont des prérogatives de p ...

  • Cher Daniel, Nous sommes d'accord. Tellement d'accord que j'ai voulu souligner l'ambiguité de cette notion d'"'abrité" dans le paragraphe qui se termine précisément par: "Etre abrité de la concurren ...

  • Je réitère mon commentaire: certes le papier est clair, mais les emplois "abrités" ne sont pas du tout à l'abri de disruptions: ainsi la "gig economy" avec les contrats zéro heure en Grande Bretagne o ...