par Danielle Kaisergruber

06 Février 2017

Edito - Europe : es-tu là ?

Stephan Zweig dans son livre Marie-Antoinette, dépeint Louis XVI comme un homme tout à fait ordinaire, sans idées ni passions, un peu balourd, qui aurait pu avoir une vie parfaite « s'il avait été boulanger ». Seulement voilà, il était roi. On a longtemps cru que la démocratie nous préservait de ces hérédités hasardeuses et fâcheuses. Mais pas vraiment. Plus encore, on se prend à douter de la solidité de la démocratie américaine et de ses si vieilles institutions. Mais attendons, les juges vont passer, et certains sont et seront vigilants. La société commence à bouger

 
 
 

En ces temps de programmes électoraux, on voit surgir des « mesures » en grand nombre. Mais à quels problèmes veut-on répondre ? Quelles sont les inégalités les plus violentes : entre générations, entre ceux qui ont un emploi et ceux qui n'en ont pas, entre territoires... Combien de « Frances » y a-t-il dans le pays de France ? Même question pour d'autres pays. Des articles approfondis montrent des fractures diverses, diffuses un peu partout dans le tissu social. Il y faut des réponses par des réformes d'ampleur, mais aussi de nombreuses réponses locales.

  • Fractures sociales, fractures territoriales ?

    Le 20 Février 2017 par Pierre Veltz. La thématique des deux Frances (des deux Amériques, des deux Angleterres, etc.) devient omniprésente. La coupure ne serait plus seulement entre les riches et les pauvres, mais entre les gagnants et les perdants de la mondialisation, les branchés et les débranchés, les élites et les oubliés. La géographie semble s'imposer comme une dimension centrale de cette coupure. Qu'en est-il vraiment : les fractures sont-elles surtout territoriales ? Pierre Veltz, qui a publié de nombreux livres et articles sur les formes et les facteurs du développement technologique, économique et social, argumente :

  • Les inégalités de rapport à l'avenir

    Le 20 Février 2017 par Thierry Pech, entretien avec Danielle Kaisergruber. Quelles sont les ruptures françaises ? Economiques et sociales ? Générationnelles ? Territoriales ? Comment y répondre ? Alors que nous avons perdu « le fil de notre histoire sociale » quitte à nous réfugier dans le roman national, les inégalités les plus prégnantes semblent être dans nos rapports à l'avenir. Thierry Pech, directeur général de Terra Nova, apporte un regard éclairé sur ces problématiques

  • Revenu de base : une utopie démocratique

    Le 20 Février 2017 par Jean-Marie Bergère. Le revenu de base universel est discuté à partir de ses dimensions budgétaires, économiques et sociales. Pour Jean-Marie Bergère ce sont aussi ses dimensions politiques qui doivent être prises en considération. Cet article reprend les éléments d'une intervention faite lors du débat organisé en partenariat avec Metis le 2 février 2017 « Revenu universel et/ou centralité du travail »

 

Nos autres dossiers

 
 

06 Février 2017 par Xavier Baron

La notation dont on use de plus en plus dans les services, et notamment dans l'économie collaborative, est un élément d'une « grammaire » de l'évaluation. C'est un outil en soi intéressant. Il est cependant insuffisant, techniquement, et plus que suspect dans l'ordre de la légitimité s'agissant de porter un jugement entre deux personnes reconnues « égales en dignité et en droit » ; un prestataire et un bénéficiaire.
Son usage sans précaution est d'autant plus inquiétant que les instances de décisions instrumentées par la notation ne sont ni explicites ni surtout conventionnelles, bref, légitimées par une source ou une autre. Il est potentiellement le marqueur d'un abus de pouvoir et peut-être délétère, si les conséquences des jugements qu'il instrumente excèdent l'aide à la décision... pour devenir des arguments de gestion !

 

06 Février 2017 par Olivier Passet

Jamais, une élection n'aura véhiculé des représentations aussi hétérogènes de la relation au travail et du modèle de société qui en découle. Jusqu'ici, ce qui démarquait les candidats, c'étaient les solutions qu'ils préconisaient pour créer plus d'emplois et réduire de la sorte le chômage : via l'offre, pour la droite, via la demande et le partage du temps de travail pour la gauche. Ce vieux clivage est en train de voler en éclats. Pas seulement parce qu'une partie de la gauche se serait ralliée aux thérapies de l'offre. Mais aussi, plus profondément, parce que le bouleversement numérique, et la lecture qu'on fait de son impact est là, en arrière-plan des programmes, comme jamais jusqu'ici. Il constitue l'un des éléments différenciant parmi les plus forts aujourd'hui. Metis reprend avec son autorisation l'article de Olivier Passet, Directeur des synthèses Xerfi, qui présente les positions en rupture des différents candidats

30 Janvier 2017 par Jean Raymond Masson

Les résultats des enquêtes de l'OCDE « PISA » se succèdent : de nombreux pays en ont tiré des leçons et ont réalisé des réformes ou introduit de nouvelles pratiques. Et la France ?

30 Janvier 2017 par Jean-Marie Bergère

En 2016, Jean-Marie Bergère a publié sur le site Raconter la vie, dont Metis a souvent parlé, le portrait d'une attachée parlementaire au Sénat, sous le titre Dans la fabrique des lois : le parcours, le travail d'Amélie, ses satisfactions et ses limites. En voici quelques extraits, juste pour le clin d'oeil et vous donner envie d'aller sur le site

15 Janvier 2017 par Ignasi Capdevila

Au cours de la dernière décennie, de nombreux nouveaux espaces collaboratifs ont émergé, au sein d'organisations ou portés par des entrepreneurs indépendants. Au-delà de la diversité de dénominations (fab labs, living labs, hackerspaces, makerspaces, techshops, espaces de coworking), le terme open lab défini d'une manière plus englobante et générique ce phénomène. Dans un article paru le 2 décembre 2016 dans le journal The conversation, que Metis reprend, Ignasi Capdevila nous parle de cette petite révolution

15 Janvier 2017 par Laurent Aucher et Frédérique Barnier, entretien avec Colette Bec et Gilles Perret

Plus de soixante-dix ans après la création de la Sécurité sociale, la sociologue Colette Bec et le réalisateur Gilles Perret débattent des idées qui ont construit la protection sociale en France. Colette Bec est professeure de sociologie à l'Université Paris-Descartes et membre du Laboratoire Interdisciplinaire de Sociologie Économique (LISE-CNAM/CNRS). Elle a publié récemment, La Sécurité sociale. Une institution de la démocratie (Gallimard, 2014). Gilles Perret est réalisateur. Cet entretien a été réalisé le 1er avril 2016 à Bourges suite à une projection-débat de son film La Sociale. Metis le reprend avec l'autorisation de La vie des idées qui l'a publié.

 
 
 
  • 31/01/2017 à 10:08

    par DANIEL JAECKLE à propos de Tous candidats du travail !

    "Et pourtant le revenu universel peut être, si ce n'est une mesure miracle, du moins une bonne entrée pour poser quelques-unes des questions essentielles d'aujourd'hui". Non je suis convaincu du cont ...

  • 18/01/2017 à 13:30

    par Alain MOUSSAT à propos de Tous candidats du travail !

    Tout à fait d'accord avec cet article qui vaut aussi pour le secteur public ou, malgré la LOLF, la RTT, les nouvelles technologies, etc. et j'en passe, on ne se pose pas la question du "comment travai ...

  • 05/01/2017 à 10:03

    par Philippe Labbé à propos de 2017, année cathartique

    Bonjour et merci, très sincèrement, pour vos voeux qui ont du sens : fraternité, engagement, pari sur la jeunesse… A titre d'information, je sors en février un autre livre, recueil d'articles que j'a ...