Personnellement, j'ai du mal à me dire que je suis une moyenne. Et nous, collectivement, ne ressemblons guère à des agrégats statistiques. Réflexions à propos des événements récents : comment est-il possible de ne pas savoir lire la société dans laquelle on vit, d'être autant « à côté de la plaque » (je parle de nos dirigeants en France) ? De ne rien voir, ou si peu ? Comment un tel manque d'intuitions sociologiques et de connaissance du social ? Trop de chiffres. Trop de statistiques et pas assez d'intelligence pour les faire parler.

 
 
 

10 Décembre 2018 par Claude Emmanuel Triomphe

Paradoxe, contradiction ? Dans des sociétés où le « dégagisme » sévit à grande échelle, l'engagement lui se porte plutôt bien, et ce en particulier chez les jeunes. Il est même devenu une sorte de valeur, prisée autant dans le monde du social et du sociétal que dans le monde économique. Les petites lignes en bas de CV sont de plus en plus lues et il est de bon ton d'avoir un engagement social. Mais qu'est-ce que l'engagement aujourd'hui ? De quoi est-il porteur et comment s'exprime-t-il ? Qu'est-ce qui le différencie de celui d'hier ? Quelles questions pose-t-il ? Tentatives de réponses au terme de six mois de travaux menés par le Lab de l'engagement à Marseille.

10 Décembre 2018 par Jean Raymond Masson

Le développement de l'apprentissage est une priorité partagée par la plupart des pays de l'Union européenne. Afin de faciliter la transition des jeunes vers l'emploi et de mieux répondre aux besoins du marché du travail (« L'apprentissage en France : mission impossible ? » Metis, 15 octobre 2018). Dans ce contexte, la Suède est un exemple intéressant d'une formation professionnelle initiale (FPI) pleinement ancrée dans le système scolaire qui évolue par étapes vers un modèle d'apprentissage centré sur l'entreprise. Au cœur de ces réformes : les liens entre les moments d'enseignement et les moments de travail.

10 Décembre 2018 par Jean-Marie Bergère

Depuis le 21 novembre 2018, les lanceurs d'alerte ont leur Maison. Ainsi en ont décidé dix-sept organisations de la société civile, ONG et organisations syndicales, réunies à la Bourse du Travail à Paris. Elles s'y retrouvent pour offrir une protection et un appui à ceux qui choisissent de révéler la dangerosité d'un médicament, une situation de conflits d'intérêts, les chemins qui mènent aux paradis fiscaux, les clauses secrètes d'un accord ou l'existence d'un logiciel capable, le temps d'un contrôle, de verdir votre moteur diésel...

12 Novembre 2018 par Martin Richer

« Si une entreprise demain veut être profitable, reconnue par nos concitoyens, la raison d'être va devenir un passage obligé, pour mobiliser les salariés, les fournisseurs, les clients, les actionnaires autour d'un objectif commun ». Voici ce qu'a répondu Bruno Le Maire, ministre de l'Économie et des Finances à une question sur les conclusions du rapport sur l'entreprise et l'intérêt collectif, remis au gouvernement par Nicole Notat et Jean-Dominique Senard.

12 Novembre 2018 par Marie-Laure Cahier

Le niveau de chômage reste l'un des principaux facteurs d'inégalité entre les territoires et le principal défi adressé aux pouvoirs publics. Quelles politiques publiques adopter pour créer de l'activité sur les territoires et réduire l'exclusion qui fait le lit des populismes ? Olivier Bouba-Olga pourfend les modèles uniformisateurs du développement économique territorial et fait l'éloge de la diversité. Un exemple pour illustrer sa thèse : la formidable réussite du pays de Vitré, dirigé depuis 40 ans par Pierre Méhaignerie. Marie-Laure Cahier présente deux des interventions faites lors du Colloque de Cerisy, « Le travail en mouvement » en septembre dernier.

 
 
 

Fusion des caisses de retraite, brouillage de la frontière entre les cadres et les autres. Les managers gèrent-ils des organisations, des équipes, des projets, des technologies ? Ce qui caractérisait leur travail (autonomie, expertise, responsabilité) est aujourd'hui revendiqué pour tous... Les organisations du travail « responsabilisantes » ou l'entreprise « libérée » feront-elles disparaître les cadres ?

  • Le travail oublié des managers

    Le 03 Décembre 2018 par Jean-Marie Bergère. Une des définitions du métier des managers affirme qu'ils sont là pour faire travailler les autres. Du coup, le travail propre de ces salariés intermédiaires, ni cadres dirigeants ni opérateurs, est souvent oublié. Travailler et faire travailler seraient antinomiques et plutôt que de passer d'une mode managériale à une autre, il est nécessaire de chercher à connaître mieux les évolutions et les difficultés vécues par ceux qui en ont la charge, cadres fonctionnels et opérationnels. C'est ce qu'ont fait Jean-Marie Bergère et Yves Chassard en 2013 dans le livre A Quoi servent les cadres ?

  • L'autonomie, ça s'organise

    Le 03 Décembre 2018 par Pascal Ughetto, propos recueillis par Xavier Baron. Dans son dernier ouvrage au titre volontiers paradoxal, Organiser L'autonomie au travail, Pascal Ughetto analyse les thématiques actuelles de « l'entreprise libérée », du « management collaboratif ou agile», du « participatif » venues du monde du numérique et (peut-être) réclamées par les jeunes générations. Mais il en pointe également les limites. Quel est alors le rôle du cadre : organisateur ou animateur ? Metis s'est entretenu avec lui.

  • Le Management désincarné

    Le 03 Décembre 2018 par Jean-Marie Bergère. Dans son livre Le Management désincarné, Marie-Anne Dujarier, sociologue du travail, livre une enquête sur cette nouvelle et étrange pratique : le management à distance. Les salariés interrogés témoignent des limites et des avantages des dispositifs et des procédés qu'ils utilisent pour encadrer l'activité de leurs pairs... sans les rencontrer. Cette Note de lecture sur les bullshit jobs au sein de l'encadrement a été publiée en 2015.

 

Nos autres dossiers

 
 

26 Novembre 2018 par Victor Castellani

Victor Castellani reprend ses chroniques interrompues depuis l'été dernier. Et n'y va pas de main morte. Car depuis « Le haut et le bas du panier » et « Ce qui pète et rouspète », il s'en est passé des choses autour du Vieux Port....

28 Mai 2018 par Victor Castellani

Installé depuis quelques mois à Marseille, Victor Castellani poursuit pour Metis ses chroniques sur les questions sociales et sociétales perçues dans ou à partir de la cité phocéenne. Lumineuse, chaotique et sauvage, la ville a tout de quoi ébahir, enchanter et énerver.

16 Avril 2018 par Victor Castellani

Installé depuis quelques mois à Marseille, Victor Castellani inaugure pour Metis ses chroniques sur les questions sociales et sociétales perçues dans ou à partir de la cité phocéenne, par bien des aspects unique et qui le revendique. Lumineuse, chaotique et sauvage, la ville a tout de quoi ébahir, enchanter et énerver. Premières impressions.

 
 
 
  • 30/10/2018 à 10:17

    par Super MC à propos de Agir pour le secteur du Facility Management

    Bonjour, Félicitations pour votre article, complet, précis et bien fouillé. J'apprécie aussi votre démarche pédagogique en faveur d'une démocratisation de la réflexion et des pratiques. Je partage ...

  • 13/03/2018 à 09:12

    par henri Leclercq à propos de Donner à la VAE son second souffle

    Mesdames, Messieurs, bonjour, OUI, OUI, OUI, à 100% pour la VAE suivant la plus grande école du monde, L'ÉCOLE DU TERRAIN ! Ensuite, après la VAE, passer à la TAE la Transmission des Acquis d'E ...

  • 17/02/2018 à 10:37

    par DANIEL JAECKLE à propos de Le silence des ordonnances

    Merci Claude. Tu synthétises clairement des déficits qui ne font pas débat. Je dirais que la question travail/emploi souffre d'un impensé stratégique dont tu pointes les principales carences. A mon se ...