Comme beaucoup, Metis "est Charlie". Alors que l'onde de choc continue, que l'émotion se déplace voire se retourne, que le temps est désormais celui de la réflexion et de l'action, les débats, les choix et les voies sont multiples. Le dimanche 11 janvier a montré une société debout, diverse, qui est la nôtre et dont nous pouvons être fiers. Mais il a révélé aussi, sans vraie surprise, une société blessée et fragmentée qui est loin d'en avoir fini avec les multiples défis auxquels elle n'a pas toujours su répondre. Les semaines et les mois qui viennent seront sans doute déterminants dans nos choix collectifs. Bouleversements du monde, crises des modèles sociaux et mutations du travail se nourrissent mutuellement et il y a plus d'un lien entre certaines radicalisations et certains abandons. Société du risque, titrions nous en hommage à Ulrich Beck à la veille des tragiques événements de ce début d'année 2015... Nous y sommes.

 
 
 

Comme le disait l'écrivain Gilbert Choquette, "pour un artiste, la création n'est pas un travail, c'est respirer, c'est exister." Quel est donc le rapport entre l'artiste et son travail ? Comment s'accomode-t-il de ces contraintes quotidiennes ? Image en mémoire des victimes de Charlie Hebdo

  • Pierre-Michel Menger : le travail créateur et ses contradictions

    Le 26 Janvier 2015 par Pierre- Michel Menger, Danielle Kaisergruber. Pierre-Michel Menger est professeur au Collège de France, titulaire de la chaire « Sociologie du travail créateur » et auteur de nombreux ouvrages. Il répond aux questions de Metis sur ce qui différencie l'œuvre du travail, sur les relations complexes entre créativité et travail dans le monde contemporain, sur le management ou encore l'intermittence dans le spectacle et la responsabilité des employeurs.

  • Intermittents du spectacle : vers un cadre plus adapté ?

    Le 26 Janvier 2015 par Jean-Paul Guillot, Claude Emmanuel Triomphe. Le 7 janvier dernier, Hortense Archambault, Jean-Denis Combrexelle et Jean-Patrick Gille ont remis au premier ministre français leur rapport "Bâtir un cadre stabilisé et sécurisé pour les intermittents du spectacle". Economiste, chargé en 2004-2005 d'une mission sur le financement de l'emploi dans le secteur du spectacle vivant, du cinéma et de l'audiovisuel, Jean-Paul Guillot, qui préside par ailleurs l'association Réalités du Dialogue Social, a participé au groupe d'experts qui a travaillé sur les éléments de cadrage du secteur et le chiffrage des propositions des acteurs. Il répond aux questions de Metis.

  • Travail d'artiste : la propriété intellectuelle prise d'assaut

    Le 19 Janvier 2015 par Jean Vincent, Albane Flamant. Pour un artiste, il y a peu de distinction entre vie personnelle et vie privée. Partout, l'émotion est présente et même exacerbée en cas de conflit au travail. Jean Vincent, avocat français spécialisé en droit de la propriété littéraire et artistique et en droit du travail, a discuté avec Metis de leurs conditions de travail et du rôle joué par les syndicats et les conventions collectives dans leur évolution.

  • 1

    Comment le rock s'est professionnalisé

    Le 19 Janvier 2015 par Jello Clerc, Albane Flamant. A la fin des années 70, Jello Clerc commence sa carrière d'artiste comme guitariste du groupe de rock progressif Starshooter. Le groupe ne dure pas, mais Jello fera au fil des années des centaines de concerts avec différents partenaires avant de finalement raccrocher sa guitare. Depuis lors, il continue son chemin dans le monde artistique en tant que régisseur d'artistes tels que Miossec, Kyo, et actuellement Etienne Daho. L'ancien rockeur partage aujourd'hui ses réflexions dans les colonnes de Metis

 

Nos autres dossiers

 
 

29 Décembre 2014 par La rédaction de Metis

2014 se termine déjà. C'est l'occasion pour la rédaction de Metis de vous présenter, avec tous nos meilleurs voeux pour 2015, un échantillon de nos meilleurs articles de l'année sur le travail en France et en Europe. 

 
 
 

par Claude Emmanuel Triomphe 19 Janvier 2015

Selon un rapport que vient de publier l'ONG Oxfam, le patrimoine mondial se concentre de plus en plus aux mains d'une petite élite fortunée.