par Danielle Kaisergruber

11 Février 2018

Edito - Se faire une opinion ?

« Macron... Tu en penses quoi ? » Descartes avait affirmé que le bon sens était la chose du monde la mieux partagée. Au milieu du 17e siècle c'était une affirmation véritablement nouvelle : chacun pouvait penser, exercer son esprit et se faire une opinion sur l'état du monde. Bien, mais il faut raisonner.

 
 
 

Entre la grande Histoire, celle des continents, des Etats et des nations, et nos petites histoires de travail, de santé ou de cœur, existent ces histoires de territoires, lieux de vie, de relations, d'initiatives, d'inventions. Il n'est pas facile de leur rendre justice tant elles sont diverses et foisonnantes. C'est ce que fait ce dossier de Metis.

  • Le territoire, espace de responsabilité sociétale et environnementale

    Le 18 Février 2018 par Martin Richer. Jusqu'à récemment, la RSE (responsabilité sociétale et environnementale) n'avait que faire de la notion de territoire... qui le lui rendait bien. C'était le temps de la RSE hors-sol, celle qui se développait dans la proclamation, sans incidence sur le réel, à l'abri de la direction de la communication. Mais aujourd'hui, la RSE devient une ressource organisationnelle des entreprises ; elle change leurs offres produits, leur stratégie, leurs facteurs de différenciation compétitive et jusqu'à leurs modèles d'affaires. Elle devient un objet de dialogue social et d'appropriation par les managers et les salariés. C'est donc le moment, pour la RSE, de partir à la découverte de ses territoires...

  • ALIZE, un outil de développement économique, social et humain

    Le 18 Février 2018 par Patrice Péchon, propos recueillis par Jean-Marie Bergère . Depuis plus de 20 ans, des grandes entreprises mettent à disposition ce qu'elles ont de plus précieux, les compétences de leurs salariés, au service de projets de développement portés par des PME et TPE dans les territoires où elles sont implantées. Elles le font sans obligation légale, sans pouvoir inscrire une quelconque ligne supplémentaire dans leur chiffre d'affaires. Elles le font à titre gracieux et avec enthousiasme. Patrice Péchon est l'animateur national du Réseau ALIZE (Actions locales en zones d'emploi). Il répond aux questions de Jean-Marie Bergère.

  • Une seconde vie pour le Bassin minier

    Le 02 Février 2018 par Gilbert Corouge, propos recueillis parJean-Marie Bergère. Pendant le trajet de Lille à Lens les images s'entrechoquent. On pense à l'inscription du Bassin minier au patrimoine mondial de l'UNESCO, au titre de « paysage culturel, œuvre conjuguée de l'homme et de la nature », et à la fierté de se trouver ainsi au côté des Pyramides d'Égypte. C'était en 2012. La même année le Louvre-Lens ouvrait ses portes. Il est moins spectaculaire que le Louvre-Abu Dhabi, mais de 5 ans son aîné !

  • Territoires zéro chômeur de longue durée : « Sans vertu, aucun processus ne pourrait fonctionner »

    Le 02 Février 2018 par Michel de Virville, propos recueillis par Jean-Louis Dayan. Le retour à l'emploi des chômeurs de longue durée fait depuis deux ans l'objet d'une expérimentation originale et ambitieuse. « Territoires zéro chômeur de longue durée » (TZCLD) a obtenu en 2016 l'accord des pouvoirs publics pour démarrer dans dix territoires volontaires. Vice-président de l'association porteuse, Michel de Virville revient pour Metis sur les attendus, les modalités et les perspectives de cette opération que Louis Gallois avait évoquée en mars 2017.

 

Nos autres dossiers

 
 

10 Février 2018 par Wenceslas Baudrillart

Tandis que devrait s'engager un débat sur le « statut » de l'entreprise, ses buts et la place de ses collaborateurs (Loi Le Maire, Rapport Jean-Dominique Senard et Nicole Notat), il est bon de s'attarder sur les réalités d'aujourd'hui.

10 Février 2018 par Michel Albouy

Le gouvernement d'Emmanuel Macron a missionné deux personnalités pour repenser la place de l'entreprise dans la société. Il s'agit de Nicole Notat, ancienne secrétaire générale de la CFDT et de Jean Dominique Senard, patron de Michelin. Selon la ministre du travail, Muriel Pénicaud, « il nous faut aujourd'hui faire évoluer le droit pour permettre aux entreprises qui le souhaitent de formaliser, voire amplifier leur contribution à l'intérêt général ». Michel Albouy, professeur senior de finance, Grenoble Ecole de management, est plus réservé.

26 Janvier 2018 par André Gauron

Vous avez dit universel ! Le dernier mot politique à la mode révélé par la campagne présidentielle. Benoit Hamon l'appliquait au revenu, Emmanuel Macron voudrait le voir inspirer la réforme du chômage et des retraites. Dans les deux cas, sa mise en œuvre annonce un bouleversement profond de notre système de protection sociale.

28 Janvier 2018 par Martin Richer

Dans le concert des nations, la France se classe désormais très honorablement pour le volontarisme de la lutte contre le réchauffement climatique, pour le nombre de start-ups créées, financées, emmenées à Las Vegas. C'est tant mieux. Mais il existe un sujet qui concerne beaucoup de Français et qui reste dans l'angle mort : c'est celui des conditions de travail. Un rapport récent vient encore de pointer le retard de la France par rapport aux autres pays européens. Ce retard pose la question de la mise en œuvre de politiques publiques efficaces.

13 Janvier 2018 par Jean-Louis Dayan

Promouvoir la négociation dans l'entreprise est, avec l'assouplissement des règles du licenciement, l'un des piliers de la réforme portée par les « ordonnances Macron ». La négociation décentralisée a donc en principe de beaux jours devant elle. Qu'en est-il dans la vraie vie ? Il est évidemment trop tôt pour juger de l'impact de textes qui viennent juste d'être ratifiés par l'Assemblée nationale. A défaut, le dernier Bilan annuel de la négociation collective établi par le ministère du Travail a l'intérêt de dresser un état des lieux à « l'instant zéro » de la réforme. Le constat est clair : il y a loin des pratiques actuelles au modèle de négociation décentralisée qui inspire la réforme.

 
 
 

par La rédaction 13 Octobre 2017

Le coût annuel des accidents du travail

 
 

14 Avril 2017 par Danielle Kaisergruber, Fanny Barbier

Se passe-t-il toujours quelque chose au Sénat ? En tout cas lors du Colloque organisé par Metis et la Fonda le 6 avril dernier, de nombreux participants ont été heureusement surpris du travail des sénateurs. Les matériaux pour la réflexion étaient nombreux : les sénateurs Jean-Marie Vanlerenberghe et Daniel Percheron ont produit un Rapport maintenant publié Revenu universel, de l'utopie à l'expérimentation. La Fonda a animé un groupe de travail d'associations sur ce thème et Metis a publié en ligne dès l'été 2016, puis sous forme de brochure Le Revenu universel, idées et expérimentations en France et dans le monde. Disons-le franchement, c'est une idée qui « fait son chemin », mais n'est peut-être pas encore mûre...