En utilisant l'expression « Revenu universel d'activité » pour qualifier ce qui sera une allocation unique regroupant plusieurs « social benefits », Emmanuel Macron et Agnès Busyn ont remis en lumière les questions du lien entre revenu et travail.

 
 
 

Où en sont les jeunes aujourd'hui ? Ceux qui étudient, ceux qui attendent, ceux qui travaillent, ceux qui sont en alternance travail/cours, ceux qui dealent, ceux qui font des petits boulots, ou des activités non payées... Souvent dans un entre-deux, une transition : qu'importe si ça va quelque part. La société, les gouvernements portent-ils toute l'attention nécessaire à ce moment si important ? Entre articles de fond et portraits, Metis fait le point.

  • La formation professionnelle initiale en France : deux systèmes, deux réformes et toujours un problème

    Le 24 Septembre 2018 par Jean-Louis Dayan. Quand un jeune vous dit « je suis au lycée », cela veut dire « lycée général ». Sinon on dit « lycée professionnel ». Il y a deux voies possibles. La voie professionnelle se divise en deux : dans le système éducatif ou en alternance avec un contrat de travail en entreprise. Et l'alternance peut se concrétiser par un contrat d'apprentissage ou un contrat de professionnalisation. Qu'apportent de neuf la loi « sur la liberté de choisir son avenir professionnel » de Muriel Pénicaud et la réforme de la voie professionnelle de Jean-Michel Blanquer ? Jean-Louis Dayan analyse l'existant et ce qui change, et les forces et les faiblesses du système français.

  • Fief de David Lopez : un vrai conte philosophique sur des jeunes qui attendent

    Le 24 Septembre 2018 par Danielle Kaisergruber. Un premier roman, prix des lecteurs Inter 2018. C'est un livre à lire et que l'on lit d'une traite : ce n'est pas qu'il s'y passe beaucoup de choses, ou alors des choses répétitives, ou alors assez ténues.

  • Jeunesse en France, que du bonheur ?

    Le 24 Novembre 2018 par Eva Quéméré. Parce qu'en quelques mois ils n'ont sans doute pas beaucoup changé leur définition du bonheur, Metis vous invite à lire de nouveau ce papier qui raconte les résultats d'une enquête adressée aux jeunes.
    Lundi 8 décembre c'était « le Grand oral du bonheur » aux Grands Voisins, à Paris. Y était réunie une bonne centaine de jeunes (par jeunes, entendez 18-35 ans). Chacun avait, comme plus de 50 000 de leurs pairs, répondu entre septembre et octobre 2016 à une enquête en ligne d'un genre nouveau : « Que du bonheur - l'enquête qui te donne la parole ». L'idée de l'association Génération Cobayes et de son partenaire Domplus était de sonder cette génération, connaître ses aspirations et sa définition du bonheur et ainsi ouvrir le dialogue avec les décideurs politiques, bien souvent dans l'incapacité de la comprendre.

  • Les X et les Y : générations perdues pour le travail ?

    Le 11 Septembre 2018 par Martin Richer. L'hystérie des différences générationnelles continue à sévir dans les entreprises. On nous présente les générations nouvelles sous des noms exotiques, la « génération Y » ou la Z, qui prend sa suite, les « digital natives », ou autres « millennials », en prétendant que ces jeunes sont fondamentalement différents de leurs aînés dans leur rapport au travail et à l'entreprise. C'est une profonde erreur, comme le montrent les 9 affirmations suivantes, issues des travaux des chercheurs et d'enquêtes récentes.

 

Nos autres dossiers

 
 

17 Septembre 2018 par Wenceslas Baudrillart

Rationalisation, et éventuellement simplification et fusion des minima sociaux : le débat est sur l'agenda des réformes en France. On nous parle même de « revenu universel d'activité », comme si l'expression en elle-même, était magique. Nos amis anglais ont inventé le « Universal credit ». Il faut y regarder de près, mais les perdants paraissent plus nombreux que les gagnants... Metis fait le point.

17 Septembre 2018 par Les clés du social

Manifestement, la direction de Peugeot a beaucoup de mal à s'adapter au dialogue social à l'Allemande. Après un bras de fer sur les questions d'emplois et de salaires durant l'hiver pour aboutir à un accord plutôt favorable au syndicat allemand IG Metall, les dirigeants de Peugeot envisageraient de vendre une partie du centre de recherche d'Opel considéré comme une « perle d'Opel » et son identité « made in Germany ». De quoi agacer le dirigeant du Betriebsrat (équivalent du CSE) de Rûsselsheim alors cette question n'avait pratiquement pas été évoquée lors du rachat de la marque. Retour sur un conflit qui montre que le consensus à l'allemande n'est pas spécialement un fleuve tranquille !

16 Juillet 2018 par Marylise Léon, propos recueillis par Jean-Marie Bergère

Marylise Léon, secrétaire générale adjointe de la CFDT depuis le Congrès qui s'est tenu à Rennes début juin de cette année, a reçu Metis pour un entretien dense et amical. Jean-Marie Bergère a recueilli ses propos en juillet et nous les reprenons en introduction d'une rentrée 2018 qui est aussi, et fortement, sociale.

03 Septembre 2018 par Edith Ginglinger

La Loi PACTE n'est pas encore adoptée, mais le débat sur la nature de l'entreprise et les formes de sa gouvernance se poursuit. Cet article publié sur le site The Conversation l'élargit aux enseignements de certaines réformes américaines.

03 Septembre 2018 par Xavier Baron

Tous ces métiers au service des autres métiers : le nettoyage des bureaux, les services de sécurité, les hôtesses d'accueil, la restauration d'entreprise, l'entretien des espaces verts d'entreprise, la gestion des flottes de véhicules...C'est ce que recouvre le terme « facility management ». C'est beaucoup d'emplois, des métiers mal connus, aux contours parfois un peu flous, des besoins en compétence techniques et surtout relationnelles, des exigences de qualité et de professionnalisation. Du travail auquel il serait bien de donner davantage de sens...

16 Juillet 2018 par Sandrine Gineste, propos recueillis par Danielle Kaisergruber

Sandrine Gineste est responsable pour BPI Group du programme « Entreprises éphémères pour l'emploi » : il s'agit de proposer à des demandeurs d'emploi d'être les associés d'une start-up « éphémère » dont la finalité est de rechercher dans les entreprises du territoire les « emplois cachés » pour y candidater.

 
 
 

16 Avril 2018 par Victor Castellani

Installé depuis quelques mois à Marseille, Victor Castellani inaugure pour Metis ses chroniques sur les questions sociales et sociétales perçues dans ou à partir de la cité phocéenne, par bien des aspects unique et qui le revendique. Lumineuse, chaotique et sauvage, la ville a tout de quoi ébahir, enchanter et énerver. Premières impressions.

 
 
 
  • 13/03/2018 à 09:12

    par henri Leclercq à propos de Donner à la VAE son second souffle

    Mesdames, Messieurs, bonjour, OUI, OUI, OUI, à 100% pour la VAE suivant la plus grande école du monde, L'ÉCOLE DU TERRAIN ! Ensuite, après la VAE, passer à la TAE la Transmission des Acquis d'E ...

  • 17/02/2018 à 10:37

    par DANIEL JAECKLE à propos de Le silence des ordonnances

    Merci Claude. Tu synthétises clairement des déficits qui ne font pas débat. Je dirais que la question travail/emploi souffre d'un impensé stratégique dont tu pointes les principales carences. A mon se ...

  • 30/01/2018 à 10:08

    par Odile Plan Or Gris à propos de Petit paysan

    Bonjour Jean Marie, ce serait bien que dans des périodes à venir, vous intégriez ou que vous ayez un dossier sur les potentialités des seniors, leur mobilisation (civique) mal reconnue et mal stimul ...