0

15% des plaintes déposées à la CNIL sont liées au travail

par Albane Flamant - 15 Septembre 2014

Avec la montée des nouvelles technologies dans l'entreprise, près de 15% des plaintes que reçoit la Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés (CNIL) concerne des problèmes au travail. De l'usage d'internet à la surveillance, l'organisme se voit confronté à un nombre croissant de questions. Comment définir la place du numérique au travail ?

 

Surveillance

Système de géolocalisation dans la voiture de société, une caméra sur le lieu de travail ou même un contrôle des emails et des pages web visitées par l'employé... On parle bien d'une forme de contrôle du travail qui n'est pas nouvelle, mais dont le visage se redessine avec l'arrivée de nouvelles technologies.

 

Même les technologies plus anciennes, comme les caméras, sont redéfinies par le numérique. En juillet dernier, l'entreprise Providis Logistique avait notamment été condamnée à une amende de 5.000€ pour manquements répétés à la loi Informatique et Libertés. La compagnie filmait de manière continuelle et disproportionnée ses employés dans des espaces qui leur étaient pourtant réservés (accès aux vestiaires, salles de repos). Elle n'avait également pas assez informé ses employés de cette surveillance, et ne protégeait pas assez les données numériques ainsi obtenues. A noter dans la décision : le fait qu'aucune justification ne serait acceptée par la CNIL pour une telle atteinte à la vie privée. Providis avait avancé comme défense que cette vidéosurveillance devait assurer la sécurité matérielle et physique de ses salariés.

 

On parle aussi beaucoup de l'arrivée de la biométrie sur le lieu de travail : accès à un ordinateur individuel par empreinte digitale, ou encore pour contrôler l'accès à certains locaux dans l'entreprise... Ces dispositifs sont très contrôlés, et posent de nombreuses questions quant à la confidentialité des données et le respect du travailleur.

 

Pour aller plus loin

La biométrie sur les lieux de travail. CNIL. 17 décembre 2012


Crédit image : CC/Flickr/Jonathan McIntosh

 

 
haut de page

A propos de cet article

Auteur(s) : Albane Flamant

Mots clés : nouvelles technologies, travail, confidentialité, Providis Logistique, vie privée, CNIL