0

2 000 milliards de dollars

par - 21 Octobre 2008

fistful dollars

2 000 milliards de dollars partis en fumée ! Rien à voir avec un élevage de traders à la Kerviel lâchés sur les marchés dérivés. Non. Ce sont les pertes très officielles accumulées par les fonds de retraite américains depuis 18 mois. Soit une perte sèche de 20% de la valeur des actifs. Un chiffre révélé par le CBO le bureau du budget au Congrès américain, sur "les effets du récent trouble des marchés financiers sur la sécurité des retraites". On savait déjà les Américains bien mal préparés à la retraite : 2 salariés sur 3 ne bénéficient d'aucune couverture retraite traditionnelle en entreprise, dans un pays qui a fait le choix de la capitalisation. Voilà désormais le tiers restant en partie ruiné, contraint de reprendre le chemin du travail de l'aveu même du rapporteur du CBO. Une information qui tombe en tout cas comme une contre publicité pour les systèmes de retraite par capitalisation et leurs militants, François Fillon en tête, qui avait essayé en 2003 de convertir les Français à ce type de solutions. Une conversion plutôt laborieuse: en 5 ans, seuls 360 000 salariés ont souscrit un PERCO Plan d'épargne retraite collectif. Comme si les Français avaient finalement senti le danger. En cas de retournement du marché, les fonds de pension deviennent pour reprendre le titre de l'économiste Frédéric Lordon des « pièges à cons » !

 
haut de page

A propos de cet article

Mots clés : Etats Unis, Benjamin Dard, retraite, protection sociale, crise financière