0

207 eurodéputés issus de pays très corrompus  

par The Verity Post, Clotilde de Gastines - 23 Août 2010

« Je ne dis pas que les eurodéputés sont corrompus, je dis qu'il y a une chance qu'ils le soient », écrit le blogueur danois Kim Andersen sur son blog The Verity Post.

 

corruption main

Il met en regard les chiffres de la corruption dans plusieurs pays d'Europe avec le nombre de votes de ces pays au Parlement Européen et au Conseil. Selon les chiffres de Transparency International, les 5 pays les plus « propres » ont moitié moins de poids dans le processus démocratique européen que les 6 les plus corrompus.

 

Sur une échelle de zéro (très corrompu) à dix (très propre), les pays les plus « propres » d'Europe sont le Danemark (9,3), la Suède (9,3), la Finlande (9,0), les Pays-Bas (8,9) et l'Autriche (8,1). Ces cinq pays possèdent 86 eurodéputés et possèdent 54 voix au Conseil de l'Union Européenne.

 

En comparaison, les six pays les plus corrompus d'Europe : la Bulgarie (3,6), la Roumanie (3,8), la Polande et la Lituanie (4,6), la Grèce (4,7) et l'Italie (4,8) sont prépondérants : 207 votes au Parlement Européen et 103.

 

Sur les 736 sièges du Parlement, 28% appartiennent donc à des pays corrompus, contre 12% de pays "propres". Au Conseil la proportion est similaire 30 % contre 16 % .

 

Prenant l'exemple de la politique agricole commune (PAC), Kim Andersen se demande si la France (dont le score est de 6,9) ayant intérêt à faire cause commune avec la Pologne, ne mobiliserait pas ses 72 eurodéputés et ses 29 votes au Conseil sur une position commune. « En d'autres termes, conclut-il la corruption (peut) joue(r) un rôle dans le processus de décision de l'Union » vu que « les pays corrompus ont leur mot à dire dans les pays propres ».

 

Elément rassurant cependant : les eurodéputés votent davantage par formation politique selon des consignes de vote conformes à l'intérêt national.

 

 

 
haut de page

A propos de cet article

Auteur(s) : The Verity Post, Clotilde de Gastines

Mots clés : corruption, transparency international, eurodéputé, Parlement Européen, nombre de votes, voix, sièges

En lien avec cet article