0

490 000 emplois publics supprimés au Royaume Uni

par Claude Emmanuel Triomphe - 21 Octobre 2010

deficit

Le gouvernement britannique a annoncé mercredi 20 octobre que les coupes budgétaires entraîneraient la suppression de 490 000 emplois d'ici à 2015 dans le secteur public. Il a également confirmé l'objectif annoncé en juin pour la réduction des dépenses publiques, alors fixé à quelque 83 milliards de livres (95 milliards d'euros) d'ici 2015.

 

Ces coupes budgétaires drastiques, combinées à 30 milliards de livres de hausses d'impôts, doivent permettre d'éliminer quasi totalement le déficit public du Royaume-Uni, le ramenant de 10,1 % cette année à 1,1 % du PIB en 2015. Selon le ministre des finances, le gouvernement n'avait pas le choix s'il voulait "éviter la faillite" du pays et "l'éloigner du précipice". "Si nous ne nous occupons pas de ce déficit record, encore plus d'emplois seront menacés", a-t-il plaidé devant les parlementaires. En moyenne, les ministères verront leurs ressources baisser de 19 % d'ici 2015. La réduction des effectifs de la fonction publique s'effectuera en majorité via des départs naturels, mais des licenciements seront "inévitables". Le gouvernement va également réduire de 18 milliards de livres par an à compter de 2014-2015 les dépenses de "l'Etat-providence", et avancer à 2020 le report de 65 à 66 ans de l'âge du départ à la retraite.

 
haut de page

A propos de cet article

Auteur(s) : Claude Emmanuel Triomphe

Mots clés : budget, plan d'austérité, grande bretagne, déficit public