0

85 entreprises belges soupconnées de dumping social

par Albane Flamant - 16 Juillet 2014

Le secrétaire d'Etat à la Lutte contre la fraude sociale John Crombez a reçu la liste ce mercredi : le syndicat socialiste belge du transport BTB-ABVV  accuse plus de 80 entreprises belges d'utiliser des compagnies écrans pour employer des travailleurs bon marché dans les pays de l'Est de l'Europe. Du secteur du transport à celui de la construction, les accusés sont des sous-traitants de grandes marques telles que Décathlon, AD Delhaize et Danone.

 

Camion

Dans son communiqué de presse, la BTB déclare que ces compagnies utilisent des boîtes postales dans des pays tels que la République Tchèque ou la Slovaquie comme écrans pour engager des travailleurs à moindre coût, afin qu'ils viennent travailler en Belgique. L'administration belge a annoncé qu'un enquête serait lancée pour déterminer s'il s'agissait effectivement de dumping social.

 

"Il existe des règles européennes qui doivent empêcher ces pratiques, mais elles sont facilement contournées", a déclaré Tom Peeters pour le syndicat belge du transport.

 

Cette initiative s'inscrit dans une plus grande action du syndicat contre l'exploitation des conducteurs par les grandes entreprises. En décembre dernier, le BTB s'était allié à son homologue néerlandais (FNV Bondgenoten) pour dénoncer l'utilisation exclusive de travailleurs bulgares et slovaques pour les transports locaux de meubles IKEA, sous les conditions salariales de leur pays d'origine (voir vidéo en anglais ci-dessous). 

 

La rémunération des travailleurs étrangers a toujours été un sujet sensible en Belgique. En novembre 2013, le Conseil des Ministres avait approuvé un plan d'action visant à combattre les abus de la directive européenne sur le détachement. Au programme, des sanctions financières plus lourdes, la création de nouvelles cellules de coordination, et une recrudescence des contrôles sur le lieu de travail. Ces mesures avaient cependant été amplement critiquées par le Commissaire européen au travail, Laszlo Andor, qui estimait que la Belgique ne pouvait agir unilatéralement contre le dumping social.

 

Crédit image : CC/Flickr/Miguel Vaca

 

Pour aller plus loin

Détachement des travailleurs : dernière ligne droite (Fabienne Muller, avril 2014) 

L'encadrement du détachement des travailleurs au sein de l'Union européenne (Fondation Robert Schuman, janvier 2014) 


Vidéo (BTB)

 

 
haut de page

A propos de cet article

Auteur(s) : Albane Flamant

Mots clés : Dumping Social, Tom Peeters, BTB-ABVV, camionneurs, Ikea, Belgique, Pays Bas,

 
 

Documentation Thématique