0

A dynamic overview of Socio-Productive models in France (1992-2004)

par Christophe Teissier - 10 Septembre 2010

T. Amossé, T.Coutrot, A dynamic overview of Socio-Productive models in France (1992-2004), Document de Travail, n°124, Centre d'Etudes de l'Emploi, juin 2010

Fondé sur une exploitation des résultats des enquêtes REPONSE (de 1992-1993 à 2004-2005), cet article questionne la « pertinence empirique de la notion de modèles socio-productifs ». En d'autres termes, peut-on conclure empiriquement à une convergence généralisée vers des modèles innovants d'organisation des entreprises ? Rappelons ici que la notion de modèle socio-productif combine diverses dimensions : l'organisation du travail, la gestion des ressources humaines et les relations professionnelles. Dans cette perspective, il s'agit donc d'envisager comment les entreprises tendent à articuler leur organisation interne avec la nature de leurs marchés pour faire face aux incertitudes de nature à menacer leur pérennité. Les auteurs, économistes, proposent une revue de littérature autour de la notion de modèles socio-productifs. Ils détaillent ensuite les données et méthodes  utilisées pour la conduite de leur étude empirique. Ils exposent enfin les résultats de leurs travaux, tant en ce qui concerne la pertinence des modèles théoriques disponibles que la dynamique d'évolution observable en France. Les conclusions relèvent l'absence de convergence générale vers un modèle « toyotiste » innovant. De manière beaucoup plus nuancée, des formes d'organisation « néo-tayloriennes » se développent, ce qui conduit à souligner la difficulté à promouvoir une « one best way » dans la gestion des organisations.

  Lire l'article

 
haut de page

A propos de cet article

Auteur(s) : Christophe Teissier

Mots clés : toyotisme taylorisme organisations marchés