0

Allemagne : + 4,6% d'augmentation des salaires au cours du premier semestre 2008

par Planetlabor - 30 Juin 2008

Dans son bilan intermédiaire, l'Institut économique et social (WSI) de la fondation syndicale Hans Böckler, présente une synthèse des accords collectifs de branche passés pendant les 6 premiers mois de l'année 2008. Les salaires négociés augmentent de 4,6 % en moyenne sur la période. C'est la plus forte progression depuis l'an 2000.

salaires

Pour les experts du WSI, qui présentaient mercredi 25 juin, le bilan intermédiaire des accords collectifs signés en 2008, les chiffres réunis pour les premiers mois de l'année marquent la fin de la modération salariale, modération que l'Allemagne pratique depuis le milieu des années 90 : « C'est la plus grosse augmentation salariale de la décennie », a confirmé Reinhard Bispinck qui dirige les archives du WSI sur les accords collectifs. « L'augmentation moyenne négociée est de 4,6 %. C'est la plus forte hausse depuis le début du siècle. Sur l'année, le WSI prévoit une augmentation globale de 3,3 % contre 2,2 % en 2007. Se basant sur une inflation de 3 % en moyenne annuelle, M. Bispinck a néanmoins précisé que la progression réelle des salaires resterait « très modeste » : « mais c'est même quand la première fois depuis trois ans que nous enregistrons une progression réelle », a-t-il conclu. Pour l'Institut de l'économie allemande de Cologne (IW), proche des milieux patronaux, cette augmentation est d'autant plus acceptable qu'elle est différenciée : « Les accords sont élevés surtout dans les secteurs qui bénéficient du boom des exportations et peuvent donc se le permettre », a commenté Hagen Lesch, spécialiste des accords collectifs de l'IW. Avec une moyenne de 5 %, la chimie, la métallurgie mais aussi les services communaux et fédéraux, arrivent en tête. La lanterne rouge est, pour l'instant, le secteur agro-alimentaire (2,5 %). Les accords déjà passés en 2008 concernent 4,4 millions de salariés, soit un peu moins du quart des salariés couverts par les accords de branche. Par ailleurs, l'augmentation des salaires de 4,6 millions de salariés a déjà été négociée dans le courant de l'année 2007. Enfin, seuls 30 % des accords intègrent une revalorisation des primes de congés payés (Urlaubsgeld ou prime-vacances) avec des augmentations comprises entre 3 % et 4,1 %. Les salariés allemands disposent en moyenne de 30 jours de congés et bénéficient selon les branches, d'une prime-vacances comprise entre 155 et 1944 euros.

Planet Labor 30 juin 2008, n° 080547 - www.planetlabor.com

 
haut de page

A propos de cet article

Auteur(s) : Planetlabor

Mots clés : salaire, accord, augmentation, prime