0

Belgique : le patron des patrons demande l'élargissement du chômage partiel à certains employés

par Planet Labor - 22 Janvier 2009

Interrogé dans le quotidien économique L'Echo (15/01/2009), Pieter Timmermans, le président de la Fédération des employeurs de Belgique (FEB) a souhaité que la législation sur le chômage partiel, qui ne concerne que la catégorie des ouvriers, soit également étendue à certains employés, à titre exceptionnel.

timmermans

« Au dernier trimestre 2008, nombreuses sont les entreprises qui ont pu survivre grâce au système de chômage économique, explique Pieter Timmermans. Mais celui-ci n'est possible que pour les ouvriers. Pourquoi, dans des circonstances exceptionnelles, ne pas l'autoriser également pour certains employés ? ». Pour le patron de la FEB, cette solution permettrait aux entreprises de passer le cap de la crise sans licencier et risquer de perdre le savoir-faire. « Dans certaines entreprises, précise-t-il, des ouvriers sont mis au chômage économique alors que le chef d'équipe, sous statut d'employé, ne le peut pas ». Cette extension aux employés ne serait pas généralisée cependant. Elle concernerait « certains d'entre eux, dans des conditions et circonstances à définir précisément. Ce serait une mesure exceptionnelle ».

Cette façon de s'adresser directement au gouvernement par voie de presse a froissé les organisations syndicales, qui reprochent au patronat d'oublier la concertation sociale, alors que des réunions entre partenaires sociaux sont prévues prochainement. La FGTB rappelle que « le chômage économique amène toujours une perte importante de revenus pour les travailleurs. Sans compter le coût financier pour la sécurité sociale ».

Planet Labor 19 janvier 2009, n°090056 - www.planetlabor.com

 
haut de page

A propos de cet article

Auteur(s) : Planet Labor

Mots clés : chômage partiel, belgique, patronat, chômage, FGTB, pieter Timmermans, Planet labor