0

Conventions de qualité du travail et chômage de longue durée

par Christophe Teissier - 19 Septembre 2011

 G. de Larquier, M. Salognon, Conventions de qualité du travail et chômage de longue durée, in F. Eymard-Duvernay (dir.), Valeurs, coordination et rationalité, p.111 -127, 2006

 

L'évaluation du travail ne concerne bien entendu pas les seules personnes en emploi. Cet article s'intéresse ainsi à la question du chômage de longue durée. Globalement, il s'agit de questionner le processus de création de ce type d'exclusion sociale en regard de la « convention de qualité du travail dominante ». On reconnaitra donc ici les approches du courant de l'économie des conventions. Partant de l'hypothèse que l'exclusion prend sa source dans les modèles d'évaluation du travail, les auteurs prennent le parti de questionner le jugement des recruteurs pour envisager les dysfonctionnements du marché du travail. La première partie revient sur la notion de conventions de qualité du travail, en insistant sur le fait que ces dernières, qui garantissent la coordination entre les individus, constituent également des modèles d'évaluation. Les auteurs proposent ensuite une « modélisation conventionnaliste des durées de chômage ». A ce titre, elles dégagent quatre types de conventions de qualité du travail dont se déduisent des probabilités différentes de sortie du chômage. Les conclusions ouvrent sur la présentation de plusieurs méthodes distinctes d'évaluation des chômeurs et soulignent les logiques, bien différentes, sur lesquelles elles peuvent s'appuyer.

 

Télécharger le document

 

 
haut de page

A propos de cet article

Auteur(s) : Christophe Teissier

Mots clés : évaluation, chômeur, longue durée, exclusion, convention