Metis recommande

4

Droits fondamentaux

Alain Supiot : quand l'imaginaire cybernétique fragilise le droit

Le 07 Mars 2012 par Clotilde de Gastines

« Comme au début d'un western, on distribue les revolvers. Après avoir touché aux droits collectifs, on va attaquer les droits fondamentaux ». Le spécialiste en droit du travail Alain Supiot de l'Institut d'études avancées de Nantes n'a pas peur de convoquer des images fortes. Selon lui, « le droit c'est un devoir être et en ces temps troublés, nous avons plus que jamais besoin de droit »

Nos autres articles

 
 

Les dernières contributions

  • 13/03/2018 09:12

    par henri Leclercq propos de Donner à la VAE son second souffle

    Mesdames, Messieurs, bonjour, OUI, OUI, OUI, à 100% pour la VAE suivant la plus grande école du monde, L'ÉCOLE DU TERRAIN ! Ensuite, après la VAE, passer à la TAE la Transmission des Acquis d'E ...

  • 17/02/2018 10:37

    par DANIEL JAECKLE propos de Le silence des ordonnances

    Merci Claude. Tu synthétises clairement des déficits qui ne font pas débat. Je dirais que la question travail/emploi souffre d'un impensé stratégique dont tu pointes les principales carences. A mon se ...

  • 30/01/2018 10:08

    par Odile Plan Or Gris propos de Petit paysan

    Bonjour Jean Marie, ce serait bien que dans des périodes à venir, vous intégriez ou que vous ayez un dossier sur les potentialités des seniors, leur mobilisation (civique) mal reconnue et mal stimul ...