0

Eeuropnews : l’Europe a son fil social

par Frédéric Rey - 01 Novembre 2006

Grève aux Pays Bas des salariés de transports publics contre la privatisation des sociétés municipales et régionales. Le gouvernement Luxembourgeois envisage de supprimer l’exonération fiscale des indemnités transactionnelles en cas de licenciement. En Finlande, un projet de loi pour améliorer le dialogue social dans l’entreprise est à l’étude… De leur bureau parisien, les journalistes ne cessent d’alimenter en dépêches le fil d’eeuropnews. Cette agence se consacre entièrement à l’actualité sociale des institutions communautaires et des 25 pays membres. Une première européenne ! Car si le principe d’une telle agence coule de source, il n’existait en fait aucune source d’information aussi complète sur le social en Europe.

Le site eeuropnews a été fondé en février 2006 par Marie-Noëlle Lopez et Frédéric Turlan, deux anciens journalistes de Liaisons Sociales Europe (LES), un bimensuel français chargé de produire une synthèse de l’actualité communautaire. « Liaisons Sociales Europe privilégie un regard franco-français, explique Frédéric Turlan, nous voulions apporter une information, accessible aussi bien en français qu’en anglais, et qui relate les événements, accords d’entreprises, mesures gouvernementales ou évolutions juridiques de tout l’espace européen». Un réseau d’une trentaine de correspondants, journalistes ou juristes, fournissent régulièrement les informations. Dans le dixième arrondissement parisien, le lieu du siège, une équipe de cinq personnes, traite l’information, la traduit et la restitue sous forme de communiqués. « Selon les besoins de nos abonnés, précise Marie-Noëlle Lopez, nous pouvons sélectionner les informations en fonction des pays ou des thèmes. Nous proposons également différents niveaux de lecture qui vont de l’alerte sur la boîte e-mail à la diffusion d’un texte intégral ou d’une analyse juridique permettant d’anticiper les évolutions normatives impulsées par l’Union européenne. Il nous arrive également d’approfondir encore certains dossiers en organisant pour nos souscripteurs des réunions thématiques». Renault, Arcelor, EADS, Alcatel, Suez, Areva… Plusieurs grandes entreprises sont devenues clientes d’eeuropnews. Les jeunes responsables de l’agence visent aujourd’hui un public plus large tels que comités d’entreprise européens, les fédérations syndicales ou patronales. « Mais ces organisations, souligne Frédéric Turlan, ont parfois leur propre système d’information et perçoivent l’agence comme un concurrent alors que nous avons vocation à nous adresser à tout le monde ».

Frédéric Rey.

http://www.eeuropnews.com/

 
haut de page

A propos de cet article

Auteur(s) : Frédéric Rey

Mots clés : Frédéric Rey, Marie Noëlle Lopez, Frédéric Turlan, actualité, actualité sociale, information, depêche