0

Effets contextuels et effets de pairs : quelles conséquences sur la réussite scolaire ?

par Christophe Teissier - 02 Mars 2011

S. Issehnane, F.Sari, Effets contextuels et effets de pairs : quelles conséquences sur la réussite scolaire ?, Document de travail, n° 125, Centre d'Etudes de l'Emploi, juin 2010

Issus des travaux de deux chercheurs du Centre d'Etudes de l'Emploi, ce document vise à appréhender l'incidence du statut socio-économique du quartier d'origine sur les performances scolaires des  élèves. L'hypothèse de départ est ainsi que ce ne sont pas seulement la famille, le sexe ou encore les capacités intellectuelles des personnes qui expliquent les résultats scolaires des élèves.  Le contexte local (le quartier où l'on vit et où l'on se socialise) joue également un rôle en ce qu'il influence le comportement et les motivations des enfants à l'égard de l'école. Si cette question semble bien identifiée Outre-Atlantique, il semble que peu d'études empiriques sur le sujet existent en France. L'intérêt pour l'étude présentée ici ne peut qu'en être renforcé. Les auteurs utilisent les données tirées de l'enquête Emploi de l'INSEE de 1990 à 2002. La première partie du document propose une courte revue de la littérature sur le sujet (Etats-Unis et France). La seconde détaille la démarche empirique adoptée (données utilisées, méthodes économétriques) : globalement il s'agit de comparer les effets du voisinage sur les performances scolaires de deux groupes d'adolescents (18 ans), l'un issu d'un quartier défini comme défavorisé, l'autre issu d'un quartier défini come favorisé. La troisième partie présente les résultats obtenus par les auteurs. Ces derniers confirment leurs hypothèses initiales, ce qui plaide notamment en faveur d'une plus grande mixité sociale des quartiers.           

 

Télécharger le document

 
haut de page

A propos de cet article

Auteur(s) : Christophe Teissier