0

Erasmus : le grand métissage des étudiants européens

par Laurène Fauconnier - 15 Septembre 2009

Près de deux millions d'étudiants européens ont bénéficié du programme Erasmus sur la période 1997-98 / 2007-08. Ils étaient 3 244 en 1987, première année de mise en œuvre du programme et 159 324 en 2008, dont 20 000 ont effectué un stage en entreprise, une possibilité nouvelle qu'offre Erasmus.

erasme

Le programme Erasmus a progressé très rapidement, pourtant il s'essouffle et diminue même dans dix Etats membres souligne la Commission. A l'inverse, au Danemark et au Royaume Uni, le nombre d'étudiants partant étudier à l'étranger grimpe en flèche.

Le programme communautaire pour la mobilité et la coopération dans l'enseignement supérieur permet aux étudiants et universitaires européens d'aller à l'étranger pour y étudier, enseigner ou effectuer un stage en entreprise. Ces stages devraient d'ailleurs à l'avenir gagner en importance au détriment des périodes d'études. Une bourse mensuelle de 250 euros par mois est allouée à chaque étudiant. Près de 90% des universités européennes adhèrent au programme.


Le commissaire européen à l'éducation, à la formation, à la culture et à la jeunesse, M. Ján Figel déclare: « De plus en plus d'étudiants européens peuvent participer aux échanges du programme Erasmus. Celui-ci est une véritable réussite de l'Union européenne. Des éléments probants montrent qu'au-delà des individus partant à l'étranger, ce sont aussi leurs établissements d'enseignement et la société dans son ensemble qui profitent au plus haut point de la mobilité transnationale. Nous souhaitons désormais tirer parti du succès d'Erasmus et offrir à tous les jeunes intéressés des occasions similaires d'apprentissage à l'étranger. Nous avons donc entamé une consultation publique afin de définir la meilleure stratégie possible pour atteindre cet objectif

 

Qui en bénéficie ?

 

En 2009, 33 pays participent au programme Erasmus. En nombre, ce sont les Allemands, suivis des Français, des Espagnols et des Italiens qui pratiquent le plus cette mobilité internationale. Les Britanniques se situent loin derrière, dépassés notamment par les Polonais et les Danois.

Lorsqu'on rapporte le nombre d'étudiants participant au programme à la population estudiantine du pays, les scores changent. Les cinq premiers bénéficiaires du programme sont le Liechtenstein, l'Autriche, la République tchèque, l'Espagne et l'Irlande.
La France et l'Allemagne occupent la 11ème et la 12 ème place, le Royaume Uni la 27ème place.

erasmus statistics

 

Où vont les étudiants ?


L'Espagne est l'hôte qui reçoit le plus d'étudiants européens étrangers et de loin, plus de 31 000 étudiants ont été accueillis en 2008, devant la France 23 170, l'Allemagne 20 800, le Royaume Uni 19 120 et l'Italie 16 280. L'attractivité des pays scandinaves Suède, Finlande et Danemark augmente rapidement ces dernières années. Les plus récents adhérents à l'UE, pays baltes et d'Europe de l'Est n'attirent pas encore beaucoup.

 

Pour en savoir plus :
: «Programme Erasmus: nouvelles données chiffrées sur la participation», 30 juillet 2009.

 

 
haut de page

A propos de cet article

Auteur(s) : Laurène Fauconnier

Mots clés : mobilité, construction européenne, enseignement supérieur