Les Dossiers

Economie et emploi
  • arrow

    Etre jeune en 2018    

    Où en sont les jeunes aujourd'hui ? Ceux qui étudient, ceux qui attendent, ceux qui travaillent, ceux qui sont en alternance travail/cours, ceux qui dealent, ceux qui font des petits boulots, ou des activités non payées... Souvent dans un entre-deux, une transition : qu'importe si ça va quelque part. La société, les gouvernements portent-ils toute l'attention nécessaire à ce moment si important ? Entre articles de fond et portraits, Metis fait le point.

    Comment les sociétés voient les jeunes ?

    Le 26 Novembre 2018 par Danielle Kaisergruber. Le livre de Tom Chevalier La Jeunesse dans tous ses Etats est passionnant. Il pose quelques questions essentielles aux différents Etats européens : à quel âge est-on citoyen bien sûr, mais aussi à quel âge perçoit-on telle ou telle allocation, comment sont financées les études, qui est aidé : la famille ou le jeune ? Selon les réponses, le parcours, l'entrée dans la vie active et dans la vie adulte a des couleurs différentes. Et cela dit beaucoup sur les sociétés.

    Travailler à 20 ans

    Le 26 Novembre 2018 par Nicolas, propos recueillis par Fanny Barbier. Nicolas a 20 ans, il travaille comme dessinateur et chargé d'affaires dans un cabinet d'architecture d'intérieur quand ses amis de lycée sont en deuxième ou troisième année d'école. Voilà comment il parle de son jeune parcours, et comment il a appris tout en travaillant.

    Les jeunes ont fait du service civique un outil d'orientation et d'insertion professionnelle

    Le 08 Octobre 2018 par Yannick Blanc, propos recueillis par Jean-Louis Dayan. Des jeunes désengagés, indifférents aux grandes causes, repliés sur eux-mêmes, prisonniers des réseaux sociaux, sans goût ni respect pour le travail... Metis a montré il y a peu l'inanité des rengaines déclinistes et autres catégorisations hâtives appliquées aux générations qui arrivent. Quand on offre aux jeunes de s'engager, ils sont au rendez-vous. C'est le constat que Yannick Blanc, Haut-Commissaire à l'engagement civique et Président de l'Agence du service civique, livre à Metis.

    Petits boulots : comment j'ai traversé la rue...

    Le 07 Octobre 2018 par Violette. On le sait depuis que le Président de la République a dit qu'il suffisait de traverser la rue : quoi de plus simple que de trouver un petit travail à Paris ? Surtout quand on est une fille... À travers ce récit qui détaille une bonne partie de ma vie ces trois dernières années - j'ai 22 ans - je parlerai de mes expériences professionnelles, les bonnes comme les mauvaises.

    Jeunes : « Lost in transition »

    Le 07 Octobre 2018 par La rédaction. En travaillant sur ce dossier « Être jeune en 2018 », nous nous sommes tout à coup interrogés sur les parcours des jeunes autour de nous, les copains des uns, les enfants des autres. Voici quelques-uns des petits récits écrits dans la foulée de cette interrogation. Deux choses sont certaines. 1) Les parcours ne sont plus linéaires, organisés par des séquences prévisibles études/entrée dans la vie active/professionnalisation. 2) Donner aux jeunes au travers des « petits boulots » (d'étudiants ou non) une vision aussi indigne du travail est une horreur...

    Entre l'école et l'entreprise : des initiatives

    Le 07 Octobre 2018 par La rédaction. Pour favoriser cette transition entre l'école et l'emploi un peu stable qui est loin d'être simple, et dont la durée s'est allongée, de nombreuses initiatives, d'origine politique, ou privée, ou associative, essaient de marier la formation et le travail, l'engagement et les projets :

    La formation professionnelle initiale en France : deux systèmes, deux réformes et toujours un problème

    Le 24 Septembre 2018 par Jean-Louis Dayan. Quand un jeune vous dit « je suis au lycée », cela veut dire « lycée général ». Sinon on dit « lycée professionnel ». Il y a deux voies possibles. La voie professionnelle se divise en deux : dans le système éducatif ou en alternance avec un contrat de travail en entreprise. Et l'alternance peut se concrétiser par un contrat d'apprentissage ou un contrat de professionnalisation. Qu'apportent de neuf la loi « sur la liberté de choisir son avenir professionnel » de Muriel Pénicaud et la réforme de la voie professionnelle de Jean-Michel Blanquer ? Jean-Louis Dayan analyse l'existant et ce qui change, et les forces et les faiblesses du système français.

    Fief de David Lopez : un vrai conte philosophique sur des jeunes qui attendent

    Le 24 Septembre 2018 par Danielle Kaisergruber. Un premier roman, prix des lecteurs Inter 2018. C'est un livre à lire et que l'on lit d'une traite : ce n'est pas qu'il s'y passe beaucoup de choses, ou alors des choses répétitives, ou alors assez ténues.

    Jeunesse en France, que du bonheur ?

    Le 24 Novembre 2018 par Eva Quéméré. Parce qu'en quelques mois ils n'ont sans doute pas beaucoup changé leur définition du bonheur, Metis vous invite à lire de nouveau ce papier qui raconte les résultats d'une enquête adressée aux jeunes.
    Lundi 8 décembre c'était « le Grand oral du bonheur » aux Grands Voisins, à Paris. Y était réunie une bonne centaine de jeunes (par jeunes, entendez 18-35 ans). Chacun avait, comme plus de 50 000 de leurs pairs, répondu entre septembre et octobre 2016 à une enquête en ligne d'un genre nouveau : « Que du bonheur - l'enquête qui te donne la parole ». L'idée de l'association Génération Cobayes et de son partenaire Domplus était de sonder cette génération, connaître ses aspirations et sa définition du bonheur et ainsi ouvrir le dialogue avec les décideurs politiques, bien souvent dans l'incapacité de la comprendre.

    Les X et les Y : générations perdues pour le travail ?

    Le 11 Septembre 2018 par Martin Richer. L'hystérie des différences générationnelles continue à sévir dans les entreprises. On nous présente les générations nouvelles sous des noms exotiques, la « génération Y » ou la Z, qui prend sa suite, les « digital natives », ou autres « millennials », en prétendant que ces jeunes sont fondamentalement différents de leurs aînés dans leur rapport au travail et à l'entreprise. C'est une profonde erreur, comme le montrent les 9 affirmations suivantes, issues des travaux des chercheurs et d'enquêtes récentes.

    Mohammed : le désir et la joie d'être utile

    Le 11 Septembre 2018 par Mohammed Osseni, propos recueillis par Claude-Emmanuel Triomphe. A 23 ans, Mohammed Osseni vient de terminer ses 8 mois de Service civique effectués chez Unis-cité. Il a quitté Mayotte à l'âge de 7 ans pour venir s'installer à Marseille avec sa famille et vit dans le quartier Félix Pyat, l'un des plus pauvres de la ville. Il raconte pour Metis, ses joies, ses découvertes, ses valeurs et ses projets d'avenir.