0

Foxconn, Mittal, pétrole de schiste, travail forcé...

par - 08 Février 2013

Mondialisation oblige, Metis vous propose une nouvelle rubrique, "Conflits sociaux d'ici et d'ailleurs". Nous vous donnons un aperçu des mouvements sociaux et sociétaux qui ont retenu notre attention. Cette semaine: La Chine, la France, le Québec, la Suède, l'Australie, la République Tchèque, l'Afrique du Sud et le Chili.


Chine : élections syndicales inédites chez Foxconn

Principal sous-traitant d'Apple, la compagnie Foxconn est sur le point d'organiser des élections syndicales inédites en Chine. Celles-ci devraient désormais avoir lieu tous les cinq ans, et surtout, à bulletin secret. Cette décision s'inscrit dans la volonté du géant de l'électronique de redorer son image après les nombreux scandales dont il a été l'objet ces dernières années. Elle a également reçu la bénédiction du gouvernement central qui voit dans le développement de la négociation collective un bon moyen de contenir un malaise social grandissant.

Source(s) :

http://www.ft.com/cms/s/0/48091254-6c3e-11e2-b774-00144feab49a.html#axzz2K7kEqs1j (En anglais)


Strasbourg : le rassemblement des Mittal d'Europe sévèrement réprimé

Ce mercredi 6 février, des salariés d'Arcelor-Mittal venant de Belgique, de France et du Luxembourg ont tenté de se réunir à Strasbourg pour défendre l'avenir de la sidérurgie européenne devant le Parlement européen. Cette action faisait suite aux fermeture annoncées par le géant de l'acier de plusieurs de ses sites européens, notamment à Liège en Belgique et à Florange, en France. Plusieurs milliers de travailleurs sont concernés. Seuls une partie des manifestants a pu rejoindre la capitale alsacienne. Les échauffourées qui ont suivi ont fait plusieurs blessés de part et d'autres.

Source(s) :

http://www.lepoint.fr/fil-info-reuters/les-mittal-empeches-de-manifester-a-strasbourg-06-02-2013-1624664_240.php


Québec : la ville de Gaspé dit non au pétrole de schiste

Le débat continue de faire rage au Québec autour de l'exploitation des pétrole et gaz de schiste. Tiraillé entre une aile (majoritaire) qui y voit une occasion de garantir une plus grande indépendance énergétique pour la province et une autre (minoritaire) qui en redoute les conséquences environnementales, le gouvernement péquiste de Pauline Marois souffle le chaud et le froid sur ce dossier. C'est dans ce contexte que le Maire de Gaspé, François Roussy, a adopté un règlement municipal qui pourrait bien faire école, puisqu'il interdit de facto toute exploitation pétrolière ou gazière dans sa ville au nom de la protection de la qualité de l'eau. Les opposants au développement de cette industrie controversée appelle déjà d'autres villes au Québec à imiter l'exemple de Gaspé.

Source(s) :

http://chau.teleinterrives.com/nouvelle-Regional_Bonaventure_et_Matapedia_imitent_Gaspe-4018


Suède : une politique migratoire qui favorise le travail forcé

La mise à jour d'un nouveau scandale impliquant des travailleurs immigrés a relancé le débat en Suède sur les travers de la politique migratoire adoptée par le gouvernement en 2008. Elle permet de recruter des travailleurs hors Union-européenne, à condition que la demande contienne les détails du contrat proposé et que celui-ci respecte les obligations sociales suédoises. Problème : les termes de l'emploi proposé ne sont pas contraignants... Et les cas se multiplient d'employeurs qui font resigner des contrats une fois les travailleurs arrivés, avec cette fois des conditions de travail souvent proche de l'esclavage.


Source(s) :

http://www.bwint.org/default.asp?Index=4658&Language=FR


République Tchèque : front commun syndical contre le gouvernement

Le regroupement syndical CMKOS a prévu de lancer une campagne anti-gouvernementale en 2013, dans le but de contribuer à la défaite de l'actuelle coalition de centre-droit lors des élections de 2014. Cette initiative s'inscrit dans un mouvement de grogne plus général contre la politique menée par le gouvernement tchèque, qui avait notamment poussé près de 100 000 personnes à manifester à Pragues au printemps dernier.

Source(s) :

http://praguemonitor.com/2013/01/22/trade-unions-launch-campaign-against-govt-parties-year (En anglais)


Australie : victoire « historique » pour les travailleurs de Bell Bay

Dans un litige opposant la multinationale Rio Tinto au syndicat des travailleurs australiens (AWU), ce dernier a obtenu la reconnaissance du droit des travailleurs à la négociation collective sur le site de Bell Bay, en Tasmanie. Une victoire « historique », puisque ces travailleurs n'avaient plus bénéficié d'une telle négociation depuis 1994. Et qui pourrait bien inspirer d'autres actions similaires dans cette province de l'Ouest de l'Australie.

Source(s) :

http://www.awu.net.au/news/historic-win-bell-bay (En anglais)

http://www.abc.net.au/news/2013-01-22/rio-deal-could-have-impact-on-bargaining/4479206?section=wa (En anglais)


Afrique du Sud : le salaire minimum des travailleurs agricoles augmente après deux mois de violences

Les travailleurs agricoles ont finalement eu gain de cause dans la région du Cap, en Afrique du Sud, après plus de deux mois d'un conflit dont on a pu craindre qu'il ne débouche sur une issue aussi tragique que celui qui avait endeuillé la mine de Marikana un peu plus tôt dans l'année. Cette fois, malgré les blessés et les nombreuses arrestations, aucun mort n'est à déplorer et les manifestants voient leur principale revendication se réaliser, avec l'augmentation de 50 % du salaire minimum agricole, de 69 à 105 rands (de 6 à 9 euros).

Source(s) :

http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/grande-consommation/actu/reuters-00497009-relevement-du-salaire-minimal-agricole-apres-la-greve-en-afsud-535060.php


Chili : un « sommet des peuples » en marge de la rencontre CELAC - Union européenne

Les 26 et 27 janvier dernier, la capitale chilienne a accueilli la première rencontre entre l'Union-européenne et la Communauté des États latino-américains et des caraïbes (CELAC), la nouvelle organisation régionale qui regroupe tous les pays de l'hémisphère à l'exception des États-Unis et du Canada. Les deux régions se réunissent régulièrement depuis 1999, mais la création de la CELAC pourrait modifier les rapports de force, sur fond de crise en Europe et de « virage à gauche » en Amérique Latine. Quoi qu'il en soit, la « société civile » demeure vigilante vis-à-vis de ces rencontres dont elle reproche l'éloignement démocratique, raison pour laquelle s'est tenu en marge du sommet officiel, un contre-sommet « des peuples » qui a réclamé « de la solidarité et de la souveraineté ».

Source(s) :

http://blog.mondediplo.net/2013-01-24-Les-sirenes-liberales-de-Bruxelles-en-visite-a

http://www.ipsnews.net/2013/01/summit-of-the-peoples-demands-solidarity-and-sovereignty/ (En anglais)

 

 
haut de page

A propos de cet article

Mots clés : Conflits sociaux, grèves, mouvements sociaux, monde