0

Français et Néerlandais majoritairement favorables à la constitution européenne

par Laurène Fauconnier - 01 Janvier 2007

Oui, 56 % des Français et 59 % des Néerlandais se déclarent favorables à la constitution européenne. C’est ce que nous apprend l’Eurobaromètre qui publie les premiers résultats d’une enquête réalisée en septembre et octobre 2006. Les deux pays qui ont dit non à la constitution voient le score des opinions favorables s’améliorer respectivement de 5 et de 6 points par rapport à l’enquête de l’automne précédent. Pour le moins un renversement de tendance rapide et conséquent après les votes du printemps 2005. De quoi ouvrir à nouveau les débats sur la pratique du référendum ou alimenter les gloses (très prisées actuellement en France) sur le bien ou le mal fondé de la démocratie d’opinion. Mais revenons à l’enquête, parmi les pays qui ont suspendu le processus de ratification, on observe qu’en Pologne 63 % des personnes interrogées sont pour la constitution et qu’en Grande Bretagne l’opinion reste partagée : 40 % pour, 35 % contre.

Alors que la présidence allemande de l’Union souhaite faire avancer cet épineux dossier, l’Eurobaromètre fournit un éclairage sur la question mais il donne aussi des indications sur bien d’autres sujets. On constate ainsi une érosion sensible du pourcentage de personnes estimant « que les choses vont dans une bonne direction dans l’Union Européenne », 33% en moyenne, soit une chute de 6 points en un an. Les plus pessimistes sont les Allemands, les Britanniques, les Luxembourgeois, les Français, à l’inverse des Slovènes, des Lituaniens, ou des Polonais.

A la veille de l’entrée de la Bulgarie et de la Roumanie, l’opinion européenne restait favorable à l’élargissement mais de peu, 46 % pour, 42% contre. Un soutien nettement plus élevé parmi les 10 nouveaux Etats membres qu’au sein de la vieille Europe, clivage récurrent sur de nombreuses questions. Notons enfin que deux tiers des Européens sont favorables à une politique étrangère commune aux pays de l’Union et trois quarts à une politique commune de sécurité et de défense.

Diligentées par la Commission, les enquêtes de l’Eurobaromètre existent depuis 1973. Elles fournissent des éléments de comparaison entre pays dans la durée mais elles cherchent aussi à cerner l’émergence d’une opinion publique européenne. De nouvelles thématiques viennent d’ailleurs d’être introduites « pour connaître le positionnement des citoyens de l’Union européenne sur certains grands sujets de société » :valeurs, place de la religion, contribution des immigrés, intervention de l’Etat et libre concurrence, etc… On peut ainsi relever une quasi unanimité des 27 Etats membres sur les valeurs qui représentent le mieux l’Union Européenne : les droits de l’homme, la démocratie et la paix. Non, ce n’est pas un scoop, c’est un acquis précieux.

Laurène Fauconnier

Résultats disponibles sur le site de la Commission
http://ec.europa.eu/public_opinion/index_fr.htm

 
haut de page

A propos de cet article

Auteur(s) : Laurène Fauconnier

Mots clés : Laurène Fauconnier, constitution, eurobaromètre, référendum, démocratie, union européenne, enquête