0

Grande-Bretagne: le baccalauréat McDo ou Network Rail désormais possible

par Planet Labor - 01 Février 2008

Le gouvernement a autorisé des entreprises à faire valider leur formation délivrée en interne par l’organisme chargé de délivrer des qualifications nationales. Le salarié de McDonald’s, Flybe ou Network Rail pourra ainsi obtenir l’équivalent d’un baccalauréat ou d’un diplôme universitaire à l’issue de sa formation reçue en entreprise. Une mesure saluée par les patrons, mais dénigrée par ceux qui craignent que ces qualifications ne soient pas réellement valides à l’extérieur de l’entreprise.

C’est une autorisation historique : le personnel de la chaîne de restauration rapide McDonald’s va pouvoir obtenir l’équivalent du baccalauréat en suivant en interne une formation en management. Au programme : gestion d’une équipe, comptabilité, hygiène, marketing et ressources humaines. L’initiative a été permise par le gouvernement : dorénavant, une entreprise pourra faire valider sa formation disponible en interne par la Qualifications and Curriculum Authority (QCA), l’organisme chargé de valider officiellement les compétences en délivrant des qualifications reconnues sur le territoire national.
Trois entreprises ont obtenu la validation. La compagnie aérienne Flybe et la compagnie ferroviaire Network Rail ont également pu faire reconnaître par la QCA leur propre formation. Flybe pourra ainsi accorder des certificats équivalents au baccalauréat et à un diplôme universitaire à son personnel travaillant en cabine et en ingénierie. Quant à Network Rail, ses salariés pourront valider un diplôme d’ingénieur à différents niveaux – licence, mastère et même doctorat. Cette formation va couvrir des matières techniques, ainsi que tout ce qui concerne la santé et la sécurité dans l’entreprise. Cette dernière a déjà affirmé que ses 30 000 salariés participeront à cette formation, à divers niveaux. Ces qualifications seront effectives dès l’automne prochain.
Volonté gouvernementale de rehausser le niveau des salariés. C’est Gordon Brown qui a annoncé cette semaine cette initiative, alors que le problème du grand nombre de salariés non diplômés révélé dans le rapport Leitch* il y a un an pèse sur l’économie britannique. « La principale barrière au plein emploi aujourd’hui n’est pas le manque d’emplois, mais le manque de compétences au sein des chômeurs et des personnes inactives », a souligné le Premier ministre. Ainsi, selon le ministre des Compétences, John Denham, cette initiative « constitue un pas important vers la fin de la vieille division entre les formations en entreprise et les qualifications nationales, ce qui sera bénéfique aux employés, aux employeurs et au pays tout entier ».

Les entreprises sont satisfaites. L’organisation patronale CBI a chaleureusement accueilli cette mesure, saluant Flybe, McDonald’s et Network Rail, les pionniers de la validation officielle de leur formation. « C’est un événement clé dans le processus de réforme des qualifications, car ces dernières doivent mieux refléter les compétences dont ont besoin employeurs et employés », a déclaré l’un des dirigeants du CBI, John Cridland.
La validité des qualifications remise en question. Les critiques visant le “Bac McDo” qui dévaluerait les qualifications académiques n’ont cessé de pleuvoir depuis l’annonce de cette mesure. Le Professor Alan Smithers, directeur du centre d’éducation et de recherche sur l’emploi de l’université de Buckingham a jeté un doute sur la validité de telles qualifications en dehors de l’entreprise concernée. « Les employés vont se sentir enfermés dans leur entreprise parce que la validation de leur formation n’aura pas la même crédibilité qu’un brevet ou un baccalauréat à l’extérieur de l’entreprise », estime-t-il, ajoutant que ces qualifications auraient plus de valeur si elles étaient délivrées par un organisme indépendant.
*Publié en décembre 2006, le rapport de Lord Leitch pointait du doigt le manque de compétences parmi la main d’œuvre britannique, et préconisait le niveau bac pour deux millions de personnes supplémentaires d’ici 2020, ainsi qu’un niveau d’études supérieures pour 40% de la population active (v. dépêche n°061233).

Planet Labor, 5 février 2008, - www.eeuropnews.com

 
haut de page

A propos de cet article

Auteur(s) : Planet Labor

Mots clés : Planet labor, grande bretagne, Royaume uni, formation, qualification, Mcdonald's, Flybe, Network rail