0

Hommes et femmes employés involontairement en contrat à durée indéterminée

par Christophe Teissier - 01 Janvier 2008

Omar Hardarson, Hommes et femmes employés involontairement en contrat à durée indéterminée, Statistiques en bref, 98/2007, EUROSTAT, août 2007

Ce document s'appuie sur les informations récoltées au moyen de l'Enquête 2005 sur les forces de travail dans l'Union Européenne. Il ne couvre par conséquent que les pays de l'Union à 25, à l'exception de la Bulgarie et la Roumanie. Son objet est de mesurer dans quelle mesure les salariés subissent plutôt qu'ils ne le choisissent, le recours au CDD. On ne donnera ici qu'un aperçu des conclusions développées dans le document.
Ainsi, il apparaît que 7,5  des salariées féminins et  6,7% des salariés masculins occupent involontairement des CDD. Les femmes sont plus affectées que les hommes, ces dernières étant généralement confrontées à une probabilité plus élevée d'être employées en CDD.   Le phénomène semble avoir pris de l'ampleur depuis 2000 et touche plus particulièrement les salariés de moins de 30 ans, les titulaires de CDD de moins de 6 mois, les professions dites non qualifiées, et les salariés employés dans l'agriculture et les services domestiques.
http://epp.eurostat.ec.europa.eu/cache/ITY_OFFPUB/KS-SF-07-098/FR/KS-SF-07-098-FR.PDF

 
haut de page

A propos de cet article

Auteur(s) : Christophe Teissier

Mots clés : droit du travail