2

Infographie : état des lieux de l'indemnisation du chômage en Europe

par Albane Flamant - 09 Juillet 2014

Avec cette infographie, Metis vous propose un tour d'horizon des conditions d'indemnisation du chômage dans treize pays européens.

 

 
haut de page

A propos de cet article

Auteur(s) : Albane Flamant

Mots clés : Infographie, indemnisation, chômage, pays européen, comparaison

 
 

Réactions

  • 25/08/2014 08:26

    par Albane Flamant

    Merci beaucoup pour cette remarque qui complète bien notre section sur la Belgique, Mme Barella!

  • 23/07/2014 12:21

    par Corine Barella

    Bonjour, Petites précisions concernant la Belgique, - depuis la réforme austéritaire de 2012 (je suis en désaccord avec Pascale Vieille dans son analyse selon laquelle on a oublié le socio-éco en #Begov à cause de l\\\' institutionnel), je sais qu\\\'un graphique ne peut pas tout reprendre et c\\\'est un chouette graphique par ailleurs, néanmoins il faudrait ajouter un second ** à allocation illimitée dans le temps vu que désormais les jeunes admis sur base des études au chômage (sans jamais avoir travaillé, cas unique en UE je pense) sont désormais exclus du chômage et renvoyés à l\\\'assistance (CPAS s\\\'ils ont droit, selon les critères d\\\'admission au RIS) à l\\\'expiration d\\\'un crédit de 3 ans d\\\'allocation d\\\'insertion (qui sont de loin inférieures au montant de l\\\'allocation de chômage des personnes admises sur base du travail qu\\\'on a elles punies en accroissant la dégressivité pour descendre à un forfait proche des montants de l\\\'assistance car l\\\'objectif est à terme de limiter dans le temps le chômage des travailleurs et d\\\'envoyer tout le monde à l\\\'assistance - le CPAS - qui reçoit une part de financement fédéral et une part de financement local/régional pour ses bénéficiaires). - L\\\'attaque sur les droits sociaux en Belgique est faite de manière perverse car on a instauré un contrôle subjectif des effort pour trouver un emploi des chômeurs qui a pour effet chez les jeunes admis sur base des étude de retarder l\\\'entrée dans la perception du droit et cela ad vitam, et du côté des personnes admises sur base du travail, on peut ainsi les punir temporairement par une baisse ou une suppression voire définitivement exclure du droit à l\\\'allocation de chômage sous prétexte qu\\\'elles ne font pas assez d\\\'efforts pour trouver un emploi en plein pénurie. Donc il y a deux gros bémoles à la perception \\\"illimitée\\\" dans le temps de l\\\'allocation de chômage en Belgique.