0

L'accord de FIAT Pomigliano et les relations professionnelles italiennes

par Christophe Teissier - 02 Novembre 2011

G. P. Cella, L'accord de FIAT Pomigliano et les relations professionnelles italiennes, Chronique Internationale de l'IRES, n° 128, janvier 2011

 

Le contexte de crise ne doit sans doute pas conduire à ignorer les tendances structurelles d'évolution du droit social. Si la « crise » peut exacerber ces dernières, elles trouvent souvent leur source dans d'autres phénomènes. Ainsi en va-t-il de l'évolution du droit de la négociation collective. Dans de nombreux pays, ce dernier est marqué par une tendance à la décentralisation des relations sociales, faisant de l'entreprise un niveau dorénavant majeur de régulation des relations de travail, en lien  avec la globalisation des économies. De ce point de vue, l'expérience FIAT, qui secoue le système italien de relations professionnelles, mérite sans doute l'attention médiatique qui lui est accordée depuis plusieurs mois. C'est ainsi tout l'intérêt de cet article, rédigé par une sociologue italien, que de nous permettre de mieux saisir les logiques et les pratiques des relations sociales en cause au travers de l'accord FIAT Pomigliano. Schématiquement, ce dernier, conclu en 2010, est le premier accord d'entreprise dérogatoire conclu au sein du groupe FIAT, témoignant de la volonté de cette entreprise de se soustraire à l'application des conventions collectives nationales du secteur de la métallurgie. L'auteur analyse les conditions dans lesquelles cet accord a été conclu ainsi que les dynamiques des relations professionnelles à l'œuvre. Il analyse ensuite le contenu fortement dérogatoire de ce texte, en regard tant des conventions collectives nationales que des directives communautaires. Les conclusions interrogent les évolutions futures du système italien, questionnement qui pourrait très certainement être partagé par d'autres pays de l'Union Européenne.

 

Télécharger le document

 
haut de page

A propos de cet article

Auteur(s) : Christophe Teissier