1

L’enterrement des 35 heures ? Récit d’un basculement du droit du travail

par Christophe Teissier - 15 Décembre 2008

J.Pélisse, L'enterrement des 35 heures ? Récit d'un basculement du droit du travail, La Vie des Idées, 5 septembre 2008

 Cet article, rédigé par un sociologue, nous propose une analyse critique des évolutions ayant affecté  la réglementation de la durée du travail en France depuis 1998, année de lancement d'une politique de réduction du temps de travail à 35 heures. Il s'agit plus précisément  de s'interroger sur ce qu'il reste des 35 heures après la multitude de réformes législatives survenues en la matière depuis 2002 .A ce titre, l'auteur rend compte de l'évolution suivie pour mettre en lumière une « mise à mort » progressive de la réduction du temps de travail à 35 heures. L'essentiel lui semble pourtant ailleurs. Bien plus que les modifications des règles sur la durée du travail en elles-mêmes, ce sont en effet les changements dans les modes de régulation de cette dernière, observables depuis le début des années 80, qui posent question. Sont ici visées la décentralisation de la négociation sur le temps de travail (jusqu'à la négociation individuelle) et la multiplication des dérogations aboutissant à une surréglementation porteuse d'ineffectivité. Dès lors, comment  ne pas penser que c'est l'existence même de garanties collectives permettant de protéger  (tous les salariés) et  de réguler (la compétition économique) qui est en cause ? Au profit de la performance économique et sociale ?

http://www.laviedesidees.fr/IMG/pdf/20080905_trentecinqheures.pdf

  

 
haut de page

A propos de cet article

Auteur(s) : Christophe Teissier

Mots clés : 35 heures, droit, négociation, forfait

 
 

Réactions

  • 12/11/2011 15:49

    par joelle gard

    On n'a pas à toucher aux acquis sociaux, sinon, on fait ceci, on fait cela... et on retourne comme il y a cent ans. D'ailleurs, à 4 mois des élections présidentielles, le parti peut changer.