0

La crise ralentit l'accès des femmes à l'emploi

par Laurène Fauconnier - 20 Février 2012

L'ONU dans « Objectifs du millénaire pour 2011 » rapporte que la part des femmes dans les emplois non agricoles rémunérés est passée de 35% en 1990 à 40 % en 2009.

C'est une augmentation de 5 % en 20 ans, une progression certes, mais encore modeste.

 

onu femmes

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

De plus, la crise s'est traduite pour les femmes par une difficulté accrue d'accès à l'emploi. Pour celles qui disposaient d'un travail rémunéré et qui l'ont perdu, le retour à l'emploi s'avère plus difficile que pour les hommes.


Que s'est-il passé depuis le début de la crise ?
« En 2009, le taux de chômage des hommes a augmenté plus rapidement que celui des femmes. En 2010, l'économie mondiale a connu une reprise et le chômage a commencé à diminuer pour tous. Mais le taux de chômage des hommes a baissé plus rapidement que celui des femmes. Cette tendance, ajoutée au fait que le taux de chômage des femmes dépassait déjà celui des hommes, suggère que le fossé entre les deux sexes mettra du temps à se combler dans de nombreuses régions. De même, les femmes ont moins profité que les hommes de la croissance de l'emploi qui s'est manifestée pendant la reprise de 2010, surtout dans les régions en développement, après des pertes substantielles en 2008-2009. Celles qui travaillaient dans l'industrie manufacturière ont été le plus durement touchées.»

 

 

 

 
haut de page

A propos de cet article

Auteur(s) : Laurène Fauconnier

Mots clés : égalité hommes femmes, emploi, ONU, chômage