0

Labour market policy in the great recession - Some lessons from Denmark and Germany

par Christophe Teissier - 02 Novembre 2011

 

J. Schmitt, Labour market policy in the great recession - Some lessons from Denmark and Germany, Center for Economic and Policy Research, Mai 2011

 

Cet article n'est pas l'œuvre d'un juriste mais d'un économiste américain. S'il est cependant susceptible d'intéresser le lecteur dans le cadre de cette revue documentaire, c'est parce qu'il cherche à évaluer la manière dont les institutions du marché du travail de deux pays européens différents réagissent à la récession économique que nous traversons. L'auteur choisit de porter le regard sur deux systèmes nationaux, celui du Danemark d'un côté  et de l'Allemagne de l'autre. Ces pays se distinguent par des politiques et des institutions du marché du travail différentes, comme la récession a permis de le révéler.

 

Le Danemark combine une législation de protection de l'emploi relativement faible avec une assurance chômage élevée et des politiques actives de l'emploi. L'Allemagne, en revanche, met l'accent sur des mécanismes de flexibilité interne, permettant d'encourager le maintien de l'emploi face à la réduction de la demande de biens et services. L'auteur souligne que la « flexicurité » danoise  n'a pu permettre de contenir l'accroissement du chômage dans ce pays, là où le « chômage partiel » à l'allemande a, au contraire, remarquablement limité le nombre de suppressions d'emploi. L'auteur analyse donc successivement la performance des marchés du travail de ces deux pays en regard de leur environnement institutionnel. Il inscrit ses analyses sur la période 2008-2009. A la suite, il s'attache à tirer des enseignements de cette comparaison pour les Etats-Unis.

 

Télécharger le document

 

 
haut de page

A propos de cet article

Auteur(s) : Christophe Teissier