0

Le bonheur au travail vu par les dessinateurs de presse

par Editions Le Cherche Midi - 20 Janvier 2014

Dans ce dossier, Metis vous a fourni beaucoup de textes sur les différents aspects du bonheur au travail. Nous vous proposons à présent une approche du sujet par l'humour et la caricature. Merci aux Editions Le Cherche Midi et aux auteurs pour nous avoir permis de reproduire des extraits de leur livre.

 

Chaque jour, des dessinateurs de presse révèlent les travers de notre société, avec cette vertu rare d'exprimer en quelques traits ce que les mots peinent à dire. En ces temps où la question du travail, comme celle de l'emploi, mobilise plus que jamais citoyens et politiques, comment les dessinateurs de presse s'en font-ils l'écho ? Qu'en retiennent-ils ? Que donnent-ils à voir du monde du travail, des plaisirs et des souffrances qu'il en procure, des craintes et de l'espoir qu'il suscite ? De ce qu'il raconte de notre société entière ? (p.6)

 

dessin3

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


L'ironie agit comme un puissant révélateur de nos travers, de nos défaillances, et de nos faiblesses. Elle porte en elle-même les ressorts d'une possible mobilisation sociale à repenser ce monde du travail et à réinterroger les modèles qui la sous-tendent. Ces dessins sont d'autant d'incitations à la réflexion individuelle et au débat collectif... Au fond, s'ils ne nous suggéraient rien d'autre que la voie à suivre, sans un mot et à grands traits ? Rappelant au passage, avec Nietzsche, que « l'art nous protège de la vérité qui tue ». (p. 7)

 

dessin femme

 

dessin2

 

caricature 1

 

dessin5

 

dessin6

 

caricature5

 

dessin7

 

dessin8

 

dessin9

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les blagues sur la condition du travail, ça ne court pas les livres. Pourquoi ? Parce que les 100 000 morts de l'amiante ne seraient pas un sujet de plaisanterie ? Mais l'antisémitisme ? le goulag ? le cancer ? Jacqueline Frisch-Gauthier notait qu'on riait beaucoup, dans les ateliers, de plaisanterie portant principalement sur les difficultés, les risques et la pénibilité du travail. Mais elle ajoutait que ces plaisanteries étaient difficiles à comprendre pour qui n'était pas de l'usine. C'est pourquoi elles ne sortent guère de l'entreprise. (p.119)

 

Texte et dessins extraits avec autorisation de l'ouvrage « Le Bonheur au travail ? Regards croisés de dessinateurs de presse et d'experts du travail », sous la direction de Sophie Prunier-Poulmaire, maître de conférences en ergonomie (université Paris Ouest Nanterre La Défense), éditions le Cherche Midi, 2013

 

©Editions le Cherche Midi

 
haut de page

A propos de cet article

Auteur(s) : Editions Le Cherche Midi

Mots clés : humour, dessins, cherche midi, bonheur au travail