0

Le taux d'inflation annuel de la zone euro en baisse à 3,6%L'UE en baisse à 4,2%

par Eurostat - 15 Octobre 2008

Le taux d'inflation annuel de la zone euro1 a été de 3,6% en septembre 20082, contre 3,8% en août. Un an auparavant, il était de 2,1%. Le taux d'inflation mensuel a été de 0,2% en septembre 2008.
Le taux d'inflation annuel de l'UE3 a été de 4,2% en septembre 2008, contre 4,3% en août. Un an auparavant, il était de 2,2%. Le taux d'inflation mensuel a été de 0,3% en septembre 2008.
Ces chiffres sont publiés par Eurostat, l'Office statistique des Communautés européennes.
L'inflation dans les États membres de l'UE
En septembre 2008, les taux annuels les plus faibles ont été observés aux Pays-Bas (2,8%), en Allemagne (3,0%) ainsi qu'en Irlande et au Portugal (3,2% chacun), et les plus élevés en Lettonie (14,7%), en Bulgarie (11,4%) et en Lituanie (11,3%). Par rapport à août 2008, l'inflation annuelle a baissé dans dix-sept États membres, est restée stable dans deux et a augmenté dans huit.
Les taux moyens4 sur douze mois jusqu'en septembre 2008 ont été les plus faibles aux Pays-Bas (2,1%), au Portugal (2,9%) et en Allemagne (3,1%), et les plus élevés en Lettonie (15,8%), en Bulgarie (12,6%) ainsi qu'en Estonie et en Lituanie (10,8% chacun).
Zone euro
Les principales composantes présentant les taux annuels les plus élevés en septembre 2008 ont été le logement (6,2%), les transports (5,8%) et les produits alimentaires (5,7%), tandis que les taux annuels les plus faibles ont été observés pour les communications (-2,6%), les loisirs et la culture (0,1%) ainsi que les articles d'habillement (0,7%). Au niveau des sous-indices détaillés, les carburants pour le transport (+0,44 point de pourcentage), les combustibles liquides (+0,24), le gaz (+0,20) ainsi que le lait, le fromage et les oeufs (+0,15) ont eu les plus forts impacts à la hausse sur le taux global, tandis que les télécommunications (-0,20) et les vêtements (-0,15) ont eu les plus forts impacts à la baisse.
Les principales composantes présentant les taux mensuels les plus élevés ont été les articles d'habillement (6,5%), l'enseignement (0,8%) et l'équipement ménager (0,5%), tandis que les loisirs et la culture ainsi que les hôtels et restaurants (-1,1% chacun) et les transports (-0,6%) ont affiché les taux les plus faibles. En particulier, les vêtements (+0,32 point de pourcentage) et les articles chaussants (+0,08) ont eu les impacts à la hausse les plus importants, tandis que les services d'hébergement (-0,14), les voyages à forfait (-0,12), les carburants pour le transport et le transport par air (-0,07 chacun) ont eu les impacts à la baisse les plus marqués.

Eurostat

 

 
haut de page

A propos de cet article

Auteur(s) : Eurostat