0

Le travail, une nouvelle question politique

par Christophe Teissier - 05 Juin 2009

J-L. Laville, Le travail, une nouvelle question politique, "Solidarité et société", Desclée de Brouwer, 2008

Rédigé par un sociologue, cet essai, notamment nourri des nombreux travaux antérieurs de l'auteur, vise à replacer le travail au coeur de la réflexion politique. Il s'agit ainsi de poser les fondements d'une politique du travail pour notre temps. Inutile donc de préciser que l'auteur, dès le départ, se détache à la fois du « travailler plus pour gagner plus » dorénavant célèbre, mais aussi des débats, plus anciens, autour de la fin du travail. La première partie offre une histoire du travail, à tout le moins depuis la Révolution, pour expliquer en particulier la construction progressive d'une assimilation du travail au salariat. C'est ensuite le débat politique sur le travail à la fin du 20ème siècle qui est rappelé, en lien avec les diverses politiques menées ou prônées. Cela permet à l'auteur de souligner qu'une véritable politique du travail ne peut aujourd'hui ignorer  les changements profonds affectant la nature même du travail (parmi lesquels la tertiarisation et la globalisation de l'économie). L'auteur s'attache à la suite à rendre compte des « réalités sociales du travail » pour dégager les enjeux auquel le politique est confronté. A cet égard, c'est notamment la nécessité de promouvoir l'égalité entre les personnes pour donner corps à la solidarité, et par là à la démocratie, qui est soulignée. La dernière partie permet d'explorer les fondements d'une nouvelle politique du travail. Cette dernière viserait notamment à dépasser la dichotomie Marché /Etat et à ne pas se soumettre à une conception univoque de l'économie (l'économie marchande).

 
haut de page

A propos de cet article

Auteur(s) : Christophe Teissier

Mots clés : travail, politique, parlement, emploi