0

Les Allemands gagnent moins, les Roumains trois fois plus

par Clotilde de Gastines - 21 Octobre 2008

Alors que les salaires ont augmenté dans toute l'Europe, ils ont baissé en Allemagne. Le revenu brut par habitant a plongé entre 2000 et 2008 explique une étude de l'Institut de recherche WSI publiée par la Hans-Böckler-Stiftung.


salairesunion

 

Les salaires réels ont fondu de 8%, et ce malgré l'inflation. Dans les secteurs à faible valeur ajouté, la perte salariale est abyssale. Elle s'élève à 14 % entre 1995 et 2006.

A l'inverse les salaires dans les autres pays européens ont connu une embellie. Entre 12,4 et 39,6% d'augmentation pour la vieille garde européenne : Pays-Bas, Suède, Finlande, Danemark, Grande-Bretagne, Irlande et Grèce. En France, la hausse s'élève à 9,6%. Chez les nouveaux entrants, le panorama est contrasté. Les salaires ont triplé en Roumanie, et doublé dans les pays Baltes.

En Allemagne, la faible consommation pèse sur les salaires et inversément. Si le nombre de chômeurs est passé de 5 millions début 2005 à moins de 3 millions aujourd'hui, plus d'un Allemand sur cinq se contente du salaire minimum fixé à 7,5 euro brut de l'heure. La proportion de personnes travaillant à ce tarif (réservé seulement à des secteurs très particuliers) était seulement de 14% en 1994 contre 22,2% en 2008.

Contre toute idée reçue, les Allemands ont donc perdu du pouvoir d'achat. Ils travaillent plus, pour moins...

 

 

 
haut de page

A propos de cet article

Auteur(s) : Clotilde de Gastines

Mots clés : salaire, pouvoir d'achat, union européenne, allemagne, statistiques, fondation hans Böckler, Clotilde de gastines

Liens externes :
Voir le site de la fondation Hans-Böckler