0

Les flux d'immigrés n'ont pas d'incidence sur le chômage

par Laurène Fauconnier - 10 Janvier 2012

UK immigration

L'institut national de recherche économique et sociale britannique (NIESR) vient de publier un rapport « migration and unemployment » qui démontre que l'immigration n'affecte pas le marché du travail en Grande Bretagne.

 

Cette constatation valable avant la crise s'applique également à la période de récession qui dure depuis 2008. L'institut britannique a utilisé pour la première fois des statistiques émanant des fichiers d'inscription à l'assurance sociale des résidents étrangers (National Insurance number (NINo) registrations).

 

Le rapport confirme les nombreuses études précédentes qui, en général, n'ont établi quasi aucune connexion entre flux d'immigration et inscriptions au chômage. Au plus, elles ont relevé un très léger impact sur les emplois les moins qualifiés. L'institut britannique concède que l'on ignore si la diminution du nombre d'emplois peu qualifiés est masquée ou non par l'augmentation des emplois qualifiés.

 

Ce rapport est contesté par les lobbies anti immigration qui produisent des chiffres alarmistes sur le sujet alors que le chômage augmente sensiblement outre manche, 8,3% en novembre 2011.

 

 
haut de page

A propos de cet article

Auteur(s) : Laurène Fauconnier

Mots clés : migration, immigration, chômage, grande bretagne