0

Lindon sacré aux Césars... il était temps !

par Eva Quéméré - 29 Février 2016

Quinze ans après Gérard Depardieu pour son rôle de Cyrano, Vincent Lindon réussi le doublet gagnant. Consacré le 24 mai dernier par le prix d'interprétation masculine à Cannes pour sa troisième collaboration avec Stéphane Brizé, l'homme a été sacré meilleur acteur par le comité des Césars, vendredi, pour son interprétation de Thierry Taugourdeau dans « La loi du marché ».

 

lindon

Nommé dans cette même catégorie par 5 fois aux Césars pour ses rôles dans « La crise », « Ma petite entreprise », « Ceux qui restent », « Welcome » et « Quelques heures de printemps », il lui aura fallu attendre d'enfiler le costume de Thierry - un de ceux « qui ne sont pas toujours considérés à la hauteur de ce qu'ils méritent », « citoyens un peu laissés pour compte » ... à qui il avait, avec émotion, dédié sa Palme en mai - pour décrocher les premiers prix de sa carrière.

 

Sorti en salle le 19 Mai et célébré par près d'un million d'entrées, ce film - sur la vie d'un ex-syndicaliste qui, après des mois de chômage, trouve un emploi de vigile dans un supermarché - a su rencontrer le public, les critiques, les jurys. Metis vous propose de revenir sur l'analyse que Jean-Marie Bergère, aux avant-postes, avait réalisé en juin dernier.

 

 

Dans la même veine : 

- On a déjà parlé de Vincent Lindon chez Metis, La politique : régler le problème de la haine : retour sur " Pater ", " L'exercice de l'État " et " Les marches du pouvoir "

- Découvrez ou redécouvrez l'article SPOTLIGHT, le travail des journalistes... avec désormais un petit goût d'Oscar.

 

 
haut de page

A propos de cet article

Auteur(s) : Eva Quéméré

Mots clés : Vincent Lindon, meilleur acteur, Césars, La loi du marché, Stéphane Brizé