5

Metis a besoin de vous

par Claude Emmanuel Triomphe - 10 Novembre 2015

triomphe

Cela n'arrive pas qu'aux autres, les attentats de vendredi soir ont affecté les membres de l'équipe de rédaction de Metis, au travers de leurs proches ou en personne s'agissant de Claude-Emmanuel Triomphe. Il était au mauvais endroit, il va bien, il s'en est sorti mais il a été touché. L'équipe est là, soudée et solidaire, nos pensées sont avec lui et avec tous ceux qui ont subi l'horreur de cette nuit.

17/11/2015 Le comité de rédaction de Metis

 

Cela va faire neuf ans que Metis-Correspondances européennes du travail existe, cela fait un bail ! Au début de cette aventure lancée avec Henri Vacquin, nous nous sommes beaucoup cherchés. Puis, petit à petit le Metis que vous lisez aujourd'hui a pris corps. Attentif au travail et à ses transformations tous azimuts, attentifs à ce qui se passe en France, en Europe et au-delà, attentif au lien de toutes ces mutations avec les sociétés où nous vivons, nous essayons semaine après semaine de vous livrer informations, points de vue argumentés ou controverses sur les sujets qui nous tiennent à cœur et qui, nous l'espérons, vous intéressent. Chères lectrices, chers lecteurs, Metis aujourd'hui a besoin de vous !

 

Tout ceci nous le faisons avec des moyens très réduits. L'ensemble de notre comité de rédaction travaille et écrit bénévolement et nous ne bénéficions que d'un demi-poste de secrétaire de rédaction. Depuis le début nous avons voulu que ce média en ligne, à la fois indépendant et engagé, soit ouvert et donc gratuit. Nous avons pu le faire jusqu'à présent grâce à un certain nombre de soutiens privés et publics.


D'ici peu de temps plusieurs d'entre eux ne seront plus au rendez-vous. Outre son fonctionnement au quotidien, notre site a besoin d'être repensé en profondeur. Nous devons réinvestir sur l'outil technique (qui n'a pas bougé depuis sept ans !), nous devons le rendre plus agile, plus imagé, plus ouvert aussi aux nouvelles fonctionnalités et à des modalités plus participatives. Nous sommes en pleine réflexion sur la manière dont le site doit évoluer, ce qui doit changer et ce qui doit rester, sur la manière de faire vivre une ou plusieurs communautés de lecteurs, sur des rendez-vous réguliers que nous pensons vous proposer. Vous recevrez prochainement un questionnaire, merci de prendre le temps d'y répondre.


Tour cela a un coût. D'ici le printemps 2016, il nous faut trouver 30 à 40 000 euros. C'est à la fois peu et beaucoup. C'est pourquoi nous faisons appel à vous. Nous avons créé à cet effet une association de soutien à Metis et c'est à elle que nous vous proposons soit de faire un don (à partir de 40 €) soit d'adhérer (à partir de 80 € comme membre, de 150 € comme membre bienfaiteur). Merci d'envoyer le bulletin d'adhésion/de soutien et  vos chèques libellés à l'ordre de l'Association des Amis de Metis, c/o ASTREES 10 rue St Nicolas F - 75012 PARIS. Les dons à notre association ouvrent droit à crédit d'impôt correspondant à 66% de la somme versée, et vous recevrez en retour un justificatif.


L'avenir de Metis dépend donc de vous. Et redisons-le : sur ses évolutions, outre vos chèques, nous sommes preneurs de toutes vos idées, critiques et suggestions ! Soutenez Metis !

 
haut de page

A propos de cet article

Auteur(s) : Claude Emmanuel Triomphe

Mots clés : Metis, Henri Vacquin, Claude Emmanuel Triomphe, Amis de Metis, don, lecteurs, ASTREES

 
 

Réactions

  • 19/11/2015 16:27

    par Jean-Paul Plattier

    C'est avec tristesse et effroi que j'ai suivi, comme vous tous, les évènements tragiques de cette nuit de vendredi dernier. Je voudrais exprimer ici ma solidarité à tous ceux qui ont été victimes de cette barbarie sans nom, à leur familles et à tous leurs proches et amis. Et tout particulièrement, adresser mes pensées amicales de soutien et de réconfort à mon ex-collègue Claude-Emmanuel et à tous ses proches. Et enfin affirmer une intime conviction, qu'il nous faut coûte que coûte continuer à porter et à défendre : les forces de vie l'emportent toujours sur celles de mort.

  • 18/11/2015 19:34

    par Didier Galet

    Nous sommes tous touchés, de prés ou de loin. Meilleurs vœux de rétablissement à Claude Emmanuel. Il faut continuer l'engagement, sur tous les fronts.

  • 17/11/2015 16:30

    par Christine Afriat

    C'est avec effroi que j'apprends que Claude Emmanuel fait parti des victimes des attentats du 13 novembre dernier. Je lui souhaite également un prompt rétablissement. Il faut réagir à cette attaque de nos valeurs, de nos symboles, de notre jeunesse mais le chemin à prendre n'est pas, à mon avis, celui de la guerre. Pour combattre la politique de la peur qui caractérise ce nouvel âge du terrorisme, il faut, comme le dit fort justement Edgar Morin, contribuer à la paix au Moyen-Orient. Il faut aussi prendre conscience que nous sommes confrontés à une nouvelle conflictualité internationale qui mêle intimement le social et le politique et rejoignons Bertrand Badie lorsqu'il affirme qu'il faut agir pour que Daesh ne puisse plus recruter des jeunes occidentaux.