0

Nice job if you can get it - achieving a sustainable solution to low pay and in work poverty

par Christophe Teissier - 05 Juin 2009

K. Layton, Nice job if you can get it - achieving a sustainable solution to low pay and in work poverty,  Institute for Public Policy Research, Janvier 2009

Rédigé par un chercheur d'un think tank britannique, ce document s'inscrit dans une série de publications visant à formuler des propositions de nature à faire face au douloureux problème des travailleurs pauvres. Du point de vue de son contenu, il s'attache d'abord à faire état de l'étendue du phénomène (probabilités de percevoir un salaire faible, exposition au risque de pauvreté) et ses explications. Il explore ensuite les scénarios d'évolution du marché du travail britannique et des besoins en main d'œuvre qualifiée à l'horizon 2020, pour en conclure que la proportion de travailleurs percevant de faibles rémunérations n'a pas vocation à diminuer non plus que la part des emplois ne requérant pour y accéder aucune qualification particulière. Ce dernier point permet à l'auteur de discuter le bien fondé des politiques gouvernementales visant à accroitre le niveau de qualification des personnes. A ses yeux une telle orientation ne peut suffire à éradiquer le phénomène des travailleurs pauvres. Il en découle une série de propositions visant à promouvoir une approche élargie de la qualité de l'emploi (comparée à celle retenue par les autorités britanniques) prenant pleinement en compte la nature des emplois occupés et les organisations dans lesquelles ces derniers sont localisés. Outre l'intérêt du sujet en lui-même et des données récentes sur lesquelles s'appuie l'auteur, c'est la perspective dans laquelle s'inscrit ce papier qui touche très certainement aux rapports entre travail et politique. Au travers de la problématique qu'elle expose et des recommandations qu'elle préconise, l'auteur plaide pour une appréhension du travail (au travers de la notion de qualité de l'emploi) qui ne soit pas uniquement marchande. De ce point de vue, elle invite à dépasser les politiques publiques ayant pour unique objectif de développer la part des actifs occupés (l'emploi) et/ou d'accroitre le niveau général de compétence de ceux qui offrent leur travail sur le marché.

Document téléchargeable depuis : http://www.ippr.org.uk/publicationsandreports/publication.asp?id=641

 
haut de page

A propos de cet article

Auteur(s) : Christophe Teissier

Mots clés : travail, politique, emploi