0

Nouvelle Commission : l'emploi et les affaires sociales restent à l'Est

par Claude Emmanuel Triomphe - 27 Novembre 2009

Laszlo Andor

Dans la nouvelle Commission, dont la liste a été dévoilée le 27 novembre et qui compte 9 femmes, le portefeuille de l'Emploi et des affaires sociales reste à l'Est et « à gauche ». C'est un effet un économiste hongrois, Laszlo Andor, qui succède au social démocrate tchèque Vladimir Spidla. On notera que ce portefeuille n'aiguisait pas les appétits des « grands pays » et que le poids du commissaire Spidla dans l'équipe Barroso I paraissait faible... A côté de celle de Laszlo Andor, ancien directeur de la Banque européenne de reconstruction et de développement (BERD, d'autres nominations: celle du Français Michel Barnier au Marché intérieur, de la Danoise conservatrice Connie Hedegaard au Climat, de l'Espagnol socialiste Joaquin Almunia à la Concurrence, qui tous, comme leurs autres collègues devront voir leurs nominations validées par le Parlement Européen. Leurs auditions devraient révéler leurs priorités. Faut-il y voir des signes permettant de redonner à l'Union une envergure qu'elle était en train de perdre et pourquoi pas de construire une Europe sachant mieux concilier éconnomie, innovations, dimension sociale et croissance durable ? Wait and see!

PS: Et pour ceux et celles que la Hongrie intéresse découvrez sur le net le journal francophone de Budapest !

 
haut de page

A propos de cet article

Auteur(s) : Claude Emmanuel Triomphe

Mots clés : Commission Européenne, Union Européenne, Emploi, Affaires sociales, Laszlo Andor, Hongrie

En lien avec cet article