0

Pour 73% des Français la corruption est un problème national majeur

par Laurène Fauconnier - 16 Juin 2010

En 2007, les Français n'étaient que 65% à partager cette opinion. Cette dégradation se constate dans la très grande majorité des pays Européens révèle l'eurobaromètre.

 

corruption

78% des Européens estiment que la corruption est un problème majeur dans leur pays. Les variations entre pays sont considérables de 95% en Grèce à 22% au Danemark, en passant par 88% en Espagne, 75% en Allemagne ou 51% aux Pays Bas.

Les Européens s'accordent à penser que la corruption existe au sein des institutions communautaires, régionales, nationales et locales.

Plus de la moitié des personnes interrogées pense que la corruption est très répandue parmi les hommes politiques nationaux et les autorités responsables de l'attribution des marchés publics et des permis de construire.

La plupart des Européens pense que la corruption a toujours existé et qu'elle est inévitable, même s'ils ne sont que  9 % à avoir personnellement été confrontés à la corruption dans les 12 derniers mois.

La cause principale de la corruption : Les liens étroits entre la politique et les affaires  (42 %). Près d'un tiers des Européens pense également que les gouvernements et les hommes politiques n'agissent pas suffisamment pour combattre la corruption, que les dépenses publiques ne sont pas assez transparentes et que les sanctions sont trop légères.

 

Pour en savoir plus


Enquête de l'eurobaromètre sur « l'attitude des européens à propos de la corruption »

 

 
haut de page

A propos de cet article

Auteur(s) : Laurène Fauconnier

Mots clés : corruption, eurobaromètre, union européenne, Laurène Fauconnier