0

« Pour un big bang des politiques jeunesse »

par Claude Emmanuel Triomphe - 11 Mai 2012


jeunesse

Tel est le titre du manifeste signé il y a peu par plus de 60 associations, fédérations et mutuelles, mouvements de jeunesse, organisations de jeunesse et d'éducation populaire, structures d'insertion, d'hébergement ou de santé constituant ensemble l'observatoire le plus exhaustif et expérimenté de la jeunesse française.


Faisant le point sur les limites de 35 ans d'interventions publiques, le manifeste propose de rompre avec une logique de dispositifs et de mesures, pour passer à une logique de droit. Il énonce des dispositions dont beaucoup s'inspirent de celles qui existent dans le Nord de l'Europe. Autour d'une idée centrale « Un droit pour tous à construire son parcours et à vivre dignement » le manifeste décline ensuite 5 propositions dont ses signataires estiment le coût global à une dizaine de milliards d'euros :


- un droit à l'éducation-formation tout au long de la vie
- la mise en place d'un service public de l'information, de l'orientation et de l'accompagnement des jeunes,
- une allocation versée directement à tous les jeunes en contrepartie de l'engagement que prend chaque jeune majeur,
- une refonte de la politique de l'emploi et du travail pour que chacun prenne sa place,
- une réelle prise en compte des jeunes à la vie collective pour en faire des acteurs du changement.

 

Ce document mérite le détour tant il interpelle à plus d'un titre les acteurs publics et privés du travail et de l'emploi. Lire l'intégralité du manifeste.

 
haut de page

A propos de cet article

Auteur(s) : Claude Emmanuel Triomphe

Mots clés : Politique de jeunesse, jeunes, emploi, éducation, politiques publiques, Claude-Emmanuel Triomphe,