0

Pourquoi donc ?

par Christine Castejon - 20 Janvier 2014

Metis reprend ci-dessous deux poèmes écrits par Christine Castejon, Docteure en Philosophie et analyste du travail (Alternatives ergonomiques). Merci à l'auteur et aux Editions du Cherche Midi pour nous avoir autorisé à publier ce texte dans notre dossier sur le bonheur au travail.

 

Pourquoi donc voulez-vous quitter votre boulot ?

Parce qu'il est ennuyeux, et que j'en ai plein le dos

Vous êtes bien naïf, qu'espérez-vous de mieux ?

Etre parti, prenant, d'un projet ambitieux

Vous êtes bien payé

Bof, je n'ai pas d'horaires

Vous êtes bien placé

Je suis loin de ma terre

Vous rêvez l'œil ouvert !

Oh ! Oui, très volontiers... C'est précisément ça, ce que je souhaite faire

Être dans le présent sans y être noyé

Être tout à la fois vigilant et songeur

Si ça vous fait plaisir !

C'est le mot à coup sûr... Ajoutez le désir pour faire bonne mesure.

Désir d'être vivant et quitte à travailler

Me sentir bien portant parce que je suis utile

Alors j'ai décidé : je tire ma révérence, je vais tourner la page, ouvrir un autre livre

Puisque vous y tenez la porte est grande ouverte !

Je m'en vais la franchir en gonflant les poumons

Même si d'eux à moi je dirai aux collègues

C'est à vous que je dois tous mes meilleurs moments

 

                                                                   ...

 

Monsieur, nous sommes là pour faire le bilan. Et pour bien évaluer ce que vous savez faire. 

Et déjà avez-vous écrit votre CV ? Cela vous aidera à la mobilité

 

Mais moi je n'en suis pas à faire le bilan ! 

Je suis dans l'entre-deux entre hier et demain

N'est-ce pas suffisant pour former le dessein de changer de boulot ? 

C'est par petites touches que l'envie m'est venue de déployer mes ailes

Car l'échéance vient et il n'est que trop temps d'écouter, de rêver, de penser, de sentir...

Et vous ne pourriez plus désormais m'arrêter

Riques psychosociaux, petits chefs et délire organisationnel, tout ça, c'est du passé

Je n'y veux plus goûter, je passe à autre chose

Si je vous décrivais le travail de mes rêves

Si je vous précisais : il me le faut géant !

Je le veux amusant, je le veux passionant. Pourriez-vous me proposer un poste de ce genre ? 

 

Je ne vous promets rien mais je prends un défi. Je ne m'emploierai pas à briser votré élan, 

Vous me semblez un peu venir d'un autre monde, mais gageons qu'il sera l'univers de demain. 

 

©Editions le Cherche Midi

 

Extrait de l'ouvrage « Le Bonheur au travail ? Regards croisés de dessinateurs de presse et d'experts du travail », sous la direction de Sophie Prunier-Poulmaire, maître de conférences en ergonomie (université Paris Ouest Nanterre La Défense), éditions le Cherche Midi, 2013. 

 

 

 
haut de page

A propos de cet article

Auteur(s) : Christine Castejon

Mots clés : démission, poésie, travail, espoirs, Christine Castejon