0

Projections de population à long terme au niveau national

par Christophe Teissier - 01 Décembre 2007

Projections de population à long terme au niveau national, Giampaolo Manzieri, Statistiques en bref, Population et conditions sociales, EUROSTAT, 2006

En regard de la question des migrations, il est intéressant de se pencher sur les projections réalisées par EUROSTAT quant à l'évolution de la population de l'UE du 1er janvier 2005 au 1er janvier 2051. Ce document présente brièvement ces dernières, ventilées par âge, sexe et année, pour chaque Etat membre de l'Union. Il faut bien entendu préciser que les projections sont effectuées sur la base d'un scénario afférent aux changements démographiques, défini au moyen d'hypothèses relatives à la fécondité, la mortalité et les migrations. Il résulte de ces analyses que, dans la plupart des variantes retenues, la population de l'Union devrait globalement baisser jusqu'en 2050. A cet égard, « le solde migratoire positif » ne ferait que différer temporairement la baisse envisagée. Ce dernier aspect est d'ailleurs approfondi par le document. Il indique notamment que, si l'on considère seulement la population en âge de travailler, les besoins en migrants nécessaires pour remplacer les catégories de la population en déclin (les jeunes et les plus âgés) seront bien plus importants. Sans surprises, ces observations générales masquent des différences sensibles entre les pays étudiés. Le document comprend l'ensemble des données servant de base à l'analyse.

Lire le document : Projections de population à long terme au niveau national

 
haut de page

A propos de cet article

Auteur(s) : Christophe Teissier

Mots clés : migrations, Eurostat