0

Quand 1% de la population détient près de 50% des richesses mondiales

par Claude Emmanuel Triomphe - 19 Janvier 2015

Selon un rapport que vient de publier l'ONG Oxfam, le patrimoine mondial se concentre de plus en plus aux mains d'une petite élite fortunée.

 

inégalités

En 2014, les 1 % les plus riches détenaient 48 % des richesses mondiales, laissant 52% aux 99% restants. La quasi-totalité de ces 52% sont aux mains des 20 % les plus riches. Au final, 80 % de la population mondiale doit se contenter de seulement 5,5% des richesses. Si cette tendance de concentration des richesses pour les plus riches se poursuit, ces 1 % les plus riches détiendront plus de richesses que les 99% restants d'ici seulement deux ans. L'année 2010 marque un point d'inflexion dans la part des richesses mondiales aux mains de ce groupe. En 2010, la fortune nette des 80 personnes les plus riches au monde s'élevait à 1 300 milliards de dollars. En 2014, leur fortune cumulée était de 1 900 milliards de dollars, soit une augmentation de 600 milliards de dollars en seulement 4 ans (ou de 50% en valeur nominale). Les richesses de ces 80 individus sont désormais équivalentes à celles détenues par les 50% les moins bien lotis de la population mondiale. Dans le même temps, entre 2002 et 2010, les richesses totales de la moitié la plus pauvre de la population ont augmenté plus ou moins au même rythme que celles des milliardaires (en dollars courants). Mais elles déclinent depuis 2010.

 

Crédit image : CC/Flickr/Lip Jin Lee

 
haut de page

A propos de cet article

Auteur(s) : Claude Emmanuel Triomphe

Mots clés : Oxfam, Davos, inégalités, patrimoine, riches, pauvres, milliardaires, Crédit Suisse, Forbes