0

Right to work : les syndicats américains dans la tourmente

par Albane Flamant - 09 Mars 2015

C'est un revers de plus pour les syndicats américains : le gouverneur de l'état du Wisconsin Scott Walker a signé ce lundi une loi retirant aux syndicats locaux le droit de réclamer une cotisation aux travailleurs qu'ils représentent. Le Wisconsin devient ainsi le 25ème état du pays avec une législation de type "right to work", qui est particulièrement populaire dans le Sud et le Midwest américains.

 

Wisconsin Pro-Workers RallyAux USA, les organisations syndicales sont obligés de représenter tous les travailleurs inclus dans leur contrat. Cependant à dater d'aujourd'hui dans le Wisconsin, elles ne pourront plus forcer l'ensemble des salariés qu'elles représentent à contribuer à leur fonctionnement. On pourrait ainsi imaginer une entreprise où le syndicat local obtiendrait une augmentation de salaire pour l'ensemble des travailleurs, mais où seulement la moitié d'entre eux cotiserait.

 

Cette évolution législative remet en question leurs sources de financement, car les syndicats voient non seulement diminuer leur taux d'adhésion, mais aussi le nombre de cotisations, selon une étude de l'Université du Maryland. En 2011, les états "right to work" se caractérisaient notamment par un taux de syndicalisation de 5,7%, comparé à 15,8% de moyenne dans les autres états.

 

Au-delà des syndicats eux-mêmes, les effets de ce type de législation restent controversés. Dans les parlements des états, l'argument républicain pour soutenir cette nouvelle loi est qu'elle favorise la création d'emplois en attirant de nouvelles entreprises sur le territoire. Cette affirmation est soutenue par une étude du Service de Recherche du Congrès (Congressional Research Service), qui a également remarqué une baisse générale des salaires dans ces états.

 

Contrairement à 2011, où l'annonce des réformes avait mobilisé travailleurs et syndicats, ce nouveau développement n'a pas jusqu'à présent généré beaucoup de mouvements sociaux dans Madison, la capitale de l'état. 

 

Pour aller plus loin

Wisconsin Votes to Limit Collection of Fees by Unions (New York Times - mars 2015)

Right-to-work: the anti-union laws soon to be on the books in 25 states (Vox - mars 2015)

Infographie : syndicats, adhésion & financement (Metis - février 2015)

Les ressources des syndicats en France garantissent-elles leur indépendance ? (Metis - février 2015)

Les syndicats américains à un tournant (Mediapart - novembre 2010) 

 

Crédit image : CC/Flickr/WxMom & CindyH Photography

 

 
haut de page

A propos de cet article

Auteur(s) : Albane Flamant

Mots clés : syndicats américains, right to work, USA, Wisconsin, Scott Walker, financement, taux de syndicalisation, cotisations, adhérents, Albane Flamant.