0

Royaume-Uni : "génération perdue" et politiques de workfare dans un contexte de crise économique et d'alternance politique

par Christophe Teissier, Christophe Teissier - 17 Avril 2012

C. Nativel, Royaume-Uni : "génération perdue" et politiques de workfare dans un contexte de crise économique et d'alternance politique, Informations Sociales, 2011/3 n°165-166

 


 

Rédigé par une politiste, cet article se concentre sur les évolutions récentes du système d'insertion professionnelle britannique. Le questionnement sur ces dernières est dicté par deux éléments de contexte majeurs : la gravité de la crise financière et économique traversée par le Royaume-Uni depuis 2008 et le retour aux affaires d'une majorité conservatrice en mai 2010. L'auteure brosse d'abord un tableau rapide mais éclairant du chômage des jeunes et de ses évolutions jusqu'en 2010. On peut ainsi relever la persistance d'une population jeune sans aucune qualification (c'est le cas d'un britannique sur 5 âgé de 19 ans). Elle souligne ensuite succinctement le nombre important de dispositifs pour l'emploi des jeunes développés depuis 15 ans, notamment par les gouvernements travaillistes (en particulier le New Deal for Young People). Enfin, elle aborde en détail les dispositifs les plus récents adoptés depuis 2009, et en particulier le Work Programme du gouvernement Cameron en vigueur depuis juin 2011. Elle dénonce en particulier une approche principalement fondée sur des considérations morales justifiant une mise au travail des jeunes (la sanction plutôt que l'incitation) et ignorant les contraintes «  matérielles et structurelles » pesant sur ces populations (par ailleurs aggravées par une politique d'austérité budgétaire intense).

 

Télécharger le document

 

 

 

 
haut de page

A propos de cet article

Auteur(s) : Christophe Teissier, Christophe Teissier

Mots clés : emploi, jeunes, workfare, chômage, royaume-uni