0

Salaire minimum : Walmart cède sous la pression

par Albane Flamant - 23 Février 2015

Neuf dollars de l'heure : c'est ce que propose le PDG de Walmart Doug McMillon comme nouveau salaire à l'embauche pour tout nouveau salarié de l'entreprise, soit 1,75 dollars de plus que le minimum requis par le gouvernement fédéral des Etats-Unis depuis juillet 2009. Cette décision prendra effet en avril prochain et fait suite à d'importants mouvements sociaux dans les grandes villes américaines réclamant une augmentation du salaire minimum national.

 

This year, Black Friday has been marked by sizable protests in major US cities, calling on Walmart to raise the minimum wage of their workers to $15. Do you #standwith #walmartstrikers? #blackfriday #thanksgiving #black #friday #shopping #walmart #workersLa décision est de taille, car on sait que près d'un travailleur américain sur cent travaille pour cette chaîne d'hypermarchés. Près de 500 000 salariés bénéficieront donc directement de cette augmentation de salaire. Le PDG de Walmart a également annoncé que tout salarié actuel serait payé un minimum de $10 par heure d'ici avril 2016.

 

La nouvelle a été bien accueillie par les salariés et leurs syndicats, mais pour certains, ce n'est qu'un début (leurs témoignages dans cet article du Guardian). Il reste donc à voir quelles seront les conséquences de cette décision sur le reste du monde du travail américain. 

 

Le contexte national du salaire minimum aux USA

Selon une étude du US Labor Bureau datant mars 2014, près de 3,3 millions de travailleurs américains reçoivent un salaire égal ou inférieur au minimum fédéral de 7,25 dollars.

 

Si l'on se fie aux statistiques de la National Conference of State Legislatures, 29 états imposent actuellement un salaire minimum plus élevé que celui de leur gouvernement fédéral. Pour ces pionniers, le nouveau point de référence se situe aux alentours de 10,10$ par heure, voire plus. C'est en effet le montant exact suggéré par le président américain Barack Obama lors de son discours sur l'état de l'union début 2014.

 

Cliquez ici pour lire dans son entièreté la lettre du PDG de Walmart (en anglais).

 

Pour aller plus loin

Michael Piore : Aux USA, la situation sociale et politique est critique (Metis - janvier 2012) 

Fast food : les travailleurs américains manifestent (Metis - septembre 2014) 

The real reasons for Walmart's wage hike (The New Yorker - février 2015)

 

Crédit image : CC/Fickr/UFCW International Union

 

 
haut de page

A propos de cet article

Auteur(s) : Albane Flamant

Mots clés : USA, salaire minimum, mouvements sociaux, Doug McMillon, Walmart, Barack Obama, travailleurs américains