0

Sept fois plus de mères célibataires que de pères célibataires en Europe

par Eurostat - 21 Mars 2011

Sur les 200 millions de ménages privés dans l'UE27 en 2009, 25% étaient des couples sans enfant, 22% des couples avec enfants, 17% des femmes célibataires sans enfant, 13% des hommes célibataires sans enfant, 4% des femmes célibataires avec enfants, 0,5% des hommes célibataires avec enfants et 19% correspondaient à d'autres types de ménages.

 

mere celibataire

La proportion de femmes sans enfant dans le total des ménages variait de 9% à Chypre et 11% en Espagne, à Malte et au Portugal, à 23% en Finlande, 21% en Allemagne et en Lituanie et 20% en Autriche ainsi qu'en France. Dans tous les États membres, la part de femmes vivant seules était plus importante que celle des hommes.

 

La proportion de femmes célibataires avec enfants variait de moins de 2% en Grèce, en Finlande, en Roumanie et à Malte, à 7% en Estonie et au Royaume-Uni et 6% en Irlande, en Lettonie et en Lituanie, tandis que la proportion d'hommes célibataires avec enfants était de l'ordre de 1% ou moins dans tous les Etats membres.

 

Plus les femmes ont d'enfants moins elles sont actives

Les taux d'emploi des femmes et des hommes varient différemment selon qu'ils ont des enfants ou non. Le taux d'emploi des femmes âgées de 25 à 54 ans diminue à mesure que le nombre d'enfants augmente, tandis que pour les hommes de cette tranche d'âge, la situation est quasiment inverse.

 

En 2009 dans l'UE27, le taux d'emploi des femmes âgées de 25 à 54 ans, sans enfant, était de 75,8% tandis qu'il était de 71,3% pour les femmes avec un enfant, comparé à 69,2% pour les femmes avec deux enfants et à 54,7% pour celles avec trois enfants ou plus. En ce qui concerne les hommes de cette tranche d'âge, sans enfant, le taux d'emploi était de 80,3%, tandis qu'il se situait à 87,4% pour ceux ayant un enfant, à 90,6% pour ceux ayant deux enfants et à 85,4% pour ceux ayant trois enfants ou plus.

 

La tendance observée au niveau de l'UE, c'est-à-dire la baisse du taux d'emploi des femmes lorsque le nombre d'enfants augmente, est confirmée dans une majorité des États membres. Cependant, ce schéma est légèrement différent à Chypre, en Hongrie, aux Pays-Bas et en Finlande où le taux d'emploi diminue pour le premier enfant, puis augmente pour le second. En Lettonie, en Lituanie, au Portugal et en Roumanie, l'emploi des femmes ayant un enfant est plus fréquent et le taux d'emploi commence seulement à diminuer à partir du deuxième enfant. En Belgique et en Slovénie, le taux d'emploi commence à diminuer à partir du troisième enfant. Pour les hommes, la tendance observée au niveau de l'UE est confirmée dans pratiquement tous les États Membres.

 

Le taux d'emploi des femmes, avec ou sans enfants, était plus bas que pour les hommes dans tous les États Membres, à l'exception du taux d'emploi des femmes sans enfant en Estonie, en Irlande, en Lettonie, en Lituanie, en Hongrie et en Finlande.

 

 

 

 

 
haut de page

A propos de cet article

Auteur(s) : Eurostat

Mots clés : Eurostat, mère, célibataire, taux d'emploi, enfant, père,