0

The Southern European social model: changes and continuities in recent decades

par Christophe Teissier - 01 Janvier 2008

Maria Karamessini, The Southern European social model: changes and continuities in recent decades, Discussion Paper N° 174, International Institute for Labour Studies (OIT), 2007  

Ce document, publié en 2007, fait suite à une intervention de l'auteur lors d'une conférence de l'Institut International d'Etudes du Travail tenue en novembre 2006. Cette dernière était consacrée aux changements des modèles sociaux nationaux en Europe et en Amérique Latine sous l'influence de la globalisation économique.
Dans ce cadre, l'article se concentre sur les évolutions du modèle social d'Europe du Sud,  notion permettant de rendre compte de similitudes importantes entre l'Espagne, La Grèce, l'Italie et le Portugal.
En introduction, l'auteur s'arrête sur la notion de modèle social, notamment en référence aux travaux d'Esping Andersen. Elle s'attache ensuite, au travers de ses développements, à analyser les changements récents ayant affecté, dans les 4 pays étudiés, le marché du travail, l'Etat Providence et la famille. Les caractéristiques d'un éventuel modèle social « sud européen » sont ainsi analysées sur la base de la littérature existante.  L'importance de la famille, quant à son rôle social et économique, est notamment soulignée. Sur la base des similitudes relevées, les évolutions sont ensuite présentées, tant en ce qui concerne les régimes d'emploi (dialogue social, salaires, protection de l'emploi, formation et développement des compétences) que les systèmes de protection sociale.
Concernant les régimes d'emploi, l'auteur conclut que l'ensemble des pays étudiés ont connu des changements importants, notamment dans le sens d'une plus grande flexibilité du travail et d'une augmentation des salaires. Ceci étant, le haut niveau de protection de l'emploi des salariés employés en CDI, associé à une forte segmentation des marchés du travail, semblent demeurer un trait distinctif du modèle sud européen.
Plus globalement, le changement majeur observé, en ce qu'il emporte des conséquences directes sur le fonctionnement des familles, parait résider dans l'augmentation du taux d'emploi des femmes.
http://www.ilo.org/public/english/bureau/inst/download/dp17407.pdf

 
haut de page

A propos de cet article

Auteur(s) : Christophe Teissier

Mots clés : Droit du travail; modèle social européen, BIT