0

USA : une crise majeure pèse sur des millions de travailleurs

par Laurène Fauconnier - 18 Avril 2008

Stuart Basefsky, directeur de l' "Institute for Workplace Studies" Cornell NY recommande la lecture de The big squeeze : tough times for the American worker de Steven Greenhouse, journaliste économique.

A travers les histoires diverses d'ingénieurs en informatique, d'employés de l'industrie hotelière ou de call centers..., l'auteur explique comment le monde des affaires, les facteurs économiques et sociaux, la globalisation se sont conjugués pour installer durablement un phénomène de pression sans cesse accrue sur les salariés.

"On voit comment le contrat social entre employeurs et salariés s'est érodé au cours des 30 dernières années du fait de l'exigence de profits supérieurs de la part des actionnaires, explique Stuart Basefsky. Le contrat social de l'après guerre qui avait permis de créer la classe moyenne la plus nombreuse et la plus prospère du monde a été remplacé par un paradoxe : alors que profits, croissance économique et productivité croissent de façon spectaculaire, les salaires stagnent, les pensions baissent et les Américains doivent travailler plus dur et plus longtemps."

 
haut de page

A propos de cet article

Auteur(s) : Laurène Fauconnier

Mots clés : USA, Etats Unis, conditions de travail, globalisation, Steven Greenhouse