0

Vu de Marseille (2) - Ça pète et ça rouspète

par Victor Castellani - 28 Mai 2018

Installé depuis quelques mois à Marseille, Victor Castellani poursuit pour Metis ses chroniques sur les questions sociales et sociétales perçues dans ou à partir de la cité phocéenne. Lumineuse, chaotique et sauvage, la ville a tout de quoi ébahir, enchanter et énerver.

 

marseille


Vous avez peut-être remarqué que ces derniers temps, on était un peu énervé du côté du Vieux Port. Et y a de quoi. Alors, aujourd'hui ne m'en voulez pas. Je vais me lâcher un peu sans faire dans les mots compliqués et les salamalecs. Hier, j'avais pris ma bagnole (le TER laisse tomber !) pour aller à Aix. J'étais pourtant parti avant 7 h 30. Peine perdue. J'ai encore mis plus d'une heure avec ces p.... de bouchons. Et là toute l'actualité des dernières semaines m'est remontée ! J'ai pas arrêté de ruminer.


Ça a commencé avec la météo qui ne nous a pas gâtés depuis quelques semaines. Quand à la mi-mai le thermomètre est passé sous les 10 degrés on s'est dit merde, mais il est où le réchauffement climatique ?


Je ne vous parle pas du foot. Totale déception. On l'avait pourtant mérité notre finale avec l'Atletico. On était tous derrière l'OM. Mais déjà nous la faire jouer à Lyon, chez ces bourgeois pleins de fric avec Aulas qui n'arrête pas de dégueuler sur nous, c'était pas sympa. On y est quand même allé en force car nous le foot on le préfère en live. Et cet enf... de Griezman, un Français hein malgré son nom, nous en a mis deux. Et notre Payet qui a dû sortir à la 32e. P.... ! Dire que tout était prêt sur le Vieux Port. Ça nous a fendu le cœur et c'est pas la tournée de pastagas de Félix qui a consolé.


Et dire que les emmerdes ont continué. Au rythme de la kalachnikov. Bon les mecs qui se font buter, on a l'habitude ici. C'est un peu triste à dire, mais... ça se passe entre eux, là bas, dans les cités. Mon pote Ismaïl de Tarascon m'a dit que même lui il n'y entrait pas sans montrer patte blanche. Mais là ils y sont allés fort. En tirant carrément sur les flics. Et voilà que toute la presse se fout de notre gueule. Mais qu'est-ce qu'il attend l'État pour nous donner des moyens en matière de sécurité ? Y a des tas de rapports qui ont montré qu'on était sous-équipé. Mais visiblement on préfère ne pas le voir et nous enfoncer. Une fois de plus. Il paraît qu'on est prioritaire pour la future police de sécurité du quotidien. Mais un truc qui sort de la tête de Collomb, c'est encore Lyon et ici on n'y croit pas.


On a eu pourtant une récompense. Mais une de celles qu'on préfère oublier. Quand Félix l'autre jour m'a dit que la ville venait de se voir décerner le balai d'or, j'étais fou. Le prix de la ville la plus sale de France... décerné par des internautes de tout le pays. Bordel, mais quoi encore ! C'est vrai que c'est pas nickel, mais à Paris tu crois que c'est mieux ? Quand j'y vais je manque à chaque fois de glisser sur une crotte de chien. Y a pas que Smovengo qui déconne chez Hidalgo !


Alors que nous on l'aime bien notre Gaudin. Ça vous en bouche un coin, mais c'est comme ça. La mairie pourtant déconne à plein tube. Il paraît qu'on est 72 % à le dire. Mais notre Jean-Claude on l'aime à 72 % aussi. Bon 24 ans, ca fait un peu long, comme l'a dit Muselier. Mais Jean-Claude il est gentil. Il a toujours un mot pour chacun. Ma mère l'adore. Et puis il va pas bien alors on va pas lui tirer dessus, quand même. Pas lui hein. Et des vautours c'est pas ça qui manque, croyez-moi. Muselier s'y croit déjà, Vassal elle joue la sainte nitouche, mais on dit qu'elle y croit, Castaner veut pas retourner à Forcalquier. Et notre Mélanchon, notre député du 2e, notre Jupiter de la Canebière c'est pas parce qu'on ne le voit quasiment jamais qu'il n'y pense pas aussi, té ! D'ailleurs je le tiens de Félix qui le tient de son pote arménien : il paraît qu'ils approchent toutes les communautés. Ça va saigner.


Y a quand même un truc qui fait plaisir. C'est que la mère Joissins qui n'arrête pas de vomir sur nous, qui voudrait sortir Aix de la métropole parce que les bobos d'Aix ne veulent pas payer pour nous, eh ben elle s'est prise une condamnation au tribunal pour favoritisme. Perso c'est pas que ça me dérange - il faut reconnaître que tout le monde fait un peu ça dans le coin -, mais quand même ça fait du bien. Et ca leur rabat leur caquet aux Aixois. Elle peut toujours gueuler la poissonnière, notre Jean-Claude lui il est blanc comme linge.


Je sais bien qu'il faudrait rendre notre belle ville plus présentable. Mais franchement c'est dur. Comment lutter contre tout ça ? Et Macron tu crois qu'il nous aiderait ? À part faire le beau avec le maillot de l'OM, il pense à nous parfois ? Qu'il y vienne à la Busserine, à la Castellane ou à Saint Mauron au lieu se planquer au Roucas Blanc comme la dernière fois. Il va en trouver du terrain et des habitants. Qui souffrent oui. Et alors ? C'est pas ça aussi la France ?

 
haut de page

A propos de cet article

Auteur(s) : Victor Castellani

Mots clés : Marseille, OM, balai d'or, Jean-Claude Gaudin, Aix, cités, police, sécurité, Mélanchon, Victor Castellani

En lien avec cet article