0

Women Managers and hierarchical structures in working life

par Christophe Teissier - 01 Avril 2009

M. Lyly-Yrjänäinen, E. Fernandez Macỉas, Women Managers and hierarchical structures in working life, European Foundation for the Improvement of Living and Working Conditions, 2009

Ce rapport publié par la Fondation de Dublin a pour intérêt de porter sur une question récurrente et semble t-il jamais résolu, celle de l'accès des femmes à des postes de direction. Il vise ainsi à fournir une analyse de la situation actuelle en Europe à cet égard et  des obstacles auxquels se heurtent nos concitoyennes. Il s'intéresse en premier lieu aux enseignements de la littérature existante, avant de se livrer à une analyse des données statistiques disponibles, notamment celles tirées de la 4ème enquête européenne sur les conditions de travail. Sur le premier aspect, ce sont différentes approches du problème qui sont rapidement présentées (dont certaines critiquent le caractère restrictif de la métaphore communément utilisée du « plafond de verre ».).   Les données statistiques nous apprennent quant à elles qu'en 2005, 33% des femmes occupaient des positions de managers, cette moyenne masquant de grandes disparités nationales. A cet égard, c'est la Lettonie qui occupait en 2005 le haut du classement, le bonnet d'âne revenant à Malte. Plus généralement, nous sont présentées des données permettant de mesurer sur différents plans la position inégale des femmes et des hommes. La dernière partie de l'étude se focalise sur les qualités prêtées aux hommes et aux femmes dans l'exercice de fonction managériales au travers des publications existantes. Cela permet aux auteurs de relever que ces dernières présupposent souvent des différences dans la manière de diriger entre les hommes et les femmes, et de tenter, ensuite, d'en mesurer les impacts sur les conditions de travail des subordonnés. Les conclusions avancées sont claires. Ce ne serait pas le sexe qui en lui-même expliquerait l'inégale situation des hommes et des femmes en regard des fonctions de management, mais bien davantage l'interaction entre différents éléments.          

http://www.eurofound.europa.eu/pubdocs/2008/103/en/1/EF08103EN.pdf

 
haut de page

A propos de cet article

Auteur(s) : Christophe Teissier

Mots clés : management, hommes, femmes, égalité, Fondation de Dublin