0

Working time developments - 2007

par Christophe Teissier - 15 Décembre 2008

M. Carley, Working time developments - 2007, European Foundation for the Improvement of Living and Working Conditions, 2008

Cette publication prend place au sein des rapports produits annuellement par la Fondation de Dublin pour rendre compte des développements relatifs à certains thèmes clés pour les systèmes de relations sociales (notamment, outre le temps de travail, les salaires).

Elle s'appuie, comme de coutume, sur les éléments fournis par les centres nationaux de l'Observatoire Européen des Relations Sociales. Sont abordés différents aspects : durée hebdomadaire du travail telle que fixée par voie conventionnelle au niveau national ainsi que dans trois branches d'activité spécifiques (chimie, commerce de détail, services publics centraux) ; durées maximales du travail (journalière et hebdomadaire) légales ; durées effectives de travail hebdomadaires (activité principale des employés à temps plein) ; congés payés annuels ;  durées du travail annuelles agréées collectivement. En dépit des difficultés méthodologiques nombreuses auxquelles se heurte ce type de comparaison, on apprend  notamment que la durée hebdomadaire effective est la plus élevée en Bulgarie, Roumanie et Royaume Uni ( environ 41,5 heures) et la plus basse en France, au Danemark et en Italie (de 37,7 pour la France à 38,6 pour le Danemark).

 http://www.eurofound.europa.eu/docs/eiro/tn0804029s/tn0804029s.pdf

 

 
haut de page

A propos de cet article

Auteur(s) : Christophe Teissier

Mots clés : durée, travail, temps, congés