Comment les sociétés voient les jeunes ?

Le livre de Tom Chevalier La Jeunesse dans tous ses Etats est passionnant. Il pose quelques questions essentielles aux différents Etats européens : à quel âge est-on citoyen bien sûr, mais aussi à quel âge perçoit-on telle ou telle allocation, comment sont financées les études, qui est aidé : la famille ou le jeune ? Selon les réponses, le parcours, l'entrée dans la vie active et dans la vie adulte a des couleurs différentes. Et cela dit beaucoup sur les sociétés.

Par |2018-12-03T00:04:30+02:0026 novembre 2018|

Comment les sociétés voient les jeunes ?

Le livre de Tom Chevalier La Jeunesse dans tous ses Etats est passionnant. Il pose quelques questions essentielles aux différents Etats européens : à quel âge est-on citoyen bien sûr, mais aussi à quel âge perçoit-on telle ou telle allocation, comment sont financées les études, qui est aidé : la famille ou le jeune ? Selon les réponses, le parcours, l'entrée dans la vie active et dans la vie adulte a des couleurs différentes. Et cela dit beaucoup sur les sociétés.

La France au milieu du gué

Les réformes vont bon train, souvent critiquées, mais assumées par le gouvernement comme cohérentes. Un grand nombre de ces réformes visent le modèle socio-économique qui nous caractérise. Il faudrait « changer de modèle social » entend-on, mais qu'est-ce à dire ?

Revenu universel : retour sur un débat

Avec l'échec de Benoît Hamon à la présidentielle, la question du revenu universel a disparu aussi vite qu'elle avait fait irruption lors de la primaire socialiste. Pour autant, on aurait tort de penser que son piètre score clôt le débat, relayé par la proposition d'assurance chômage universelle. André Gauron réagit à la reprise de l'idée de « revenu universel » par Mark Zuckerberg :

Revenu universel ou comment reformuler la question sociale

Chômage de masse persistant et segmentation du marché du travail, déstructuration des corps intermédiaires et délégitimation de la classe politique, mise en cause des modes d'intégration et panne de l'ascenseur social, primat de l'individu sur le collectif et précarité de la règle commune, divisions accentuées de l'espace de vie - habitat, écoles, loisirs, - que certains ont qualifié d'apartheid etc. : notre vivre ensemble ne va plus de soi et ce qui fait société est profondément remis en question. Si les Français ne sont pas seuls à partager ces questions, elles atteignent chez nous une sorte d'intensité, voire un paroxysme, qui étonne voire effraie nos voisins. La colère qui gronde pourrait bien être dévastatrice. C'est dans ce contexte tumultueux que Benoît Hamon s'est fait le héraut du revenu universel

Retour sur le colloque Metis/Fonda « Revenu universel »

Se passe-t-il toujours quelque chose au Sénat ? En tout cas lors du Colloque organisé par Metis et la Fonda le 6 avril dernier, de nombreux participants ont été heureusement surpris du travail des sénateurs. Les matériaux pour la réflexion étaient nombreux : les sénateurs Jean-Marie Vanlerenberghe et Daniel Percheron ont produit un Rapport maintenant publié Revenu universel, de l'utopie à l'expérimentation. La Fonda a animé un groupe de travail d'associations sur ce thème et Metis a publié en ligne dès l'été 2016, puis sous forme de brochure Le Revenu universel, idées et expérimentations en France et dans le monde. Disons-le franchement, c'est une idée qui « fait son chemin », mais n'est peut-être pas encore mûre...

Journée d’étude sur le revenu universel : une nouvelle réponse à la question sociale ?

Metis Europe et La Fonda ont le plaisir de vous convier à leur journée d'étude consacrée au revenu universel. Sous le haut patronage de M. le Sénateur Jean-Marie Vanlerenberghe, ce colloque aura lieu au Sénat - 15, rue de Vaugirad 75006 Paris - le jeudi 6 avril à 8h45. Inscrivez-vous avant le 24 mars !

Par |2018-12-17T10:18:00+02:0013 mars 2017|Mots-clés : , , , , , |

La Sécurité sociale : une institution politique

Plus de soixante-dix ans après la création de la Sécurité sociale, la sociologue Colette Bec et le réalisateur Gilles Perret débattent des idées qui ont construit la protection sociale en France. Colette Bec est professeure de sociologie à l'Université Paris-Descartes et membre du Laboratoire Interdisciplinaire de Sociologie Économique (LISE-CNAM/CNRS). Elle a publié récemment, La Sécurité sociale. Une institution de la démocratie (Gallimard, 2014). Gilles Perret est réalisateur. Cet entretien a été réalisé le 1er avril 2016 à Bourges suite à une projection-débat de son film La Sociale. Metis le reprend avec l'autorisation de La vie des idées qui l'a publié.

Revenu de base : petits calculs et grand renversement

Depuis l'apparition de la protection sociale, la logique de notre économie est constante : on cherche à rendre universels les revenus d'activité (le droit au travail figure dans l'article 23 de la Déclaration universelle des droits de l'homme) et lorsque l'on n'y parvient pas, on complète ces revenus par des prestations sociales assurant une existence décente. Le grand renversement, auquel le revenu de base voudrait nous amener, consiste à inverser cette logique : on se préoccupe d'abord de donner à chacun un revenu d'existence, avant de le compléter éventuellement par des revenus d'activité. Ce grand renversement est loin d'être anodin. Je propose une réflexion sur ses trois conséquences néfastes, qui ne sont pas toujours explicitées par ses défenseurs. Et suggère ensuite trois alternatives au revenu de base, permettant d'atteindre certains de ses objectifs sans générer ces conséquences problématiques

À crise européenne, dividende européen ?

Dans une interview donnée à EurActiv' en avril 2014 (que nous reproduisons) après la conférence sur le « revenu de base inconditionnel » organisée au sein du Comité économique et social européen (CESE), Philippe Van Parijs a fait valoir que l'UE devrait mettre en place un revenu de base pour tous ses citoyens. Ce qu'il nomme « euro dividende » devrait voir le jour pour deux raisons essentielles : aider l'Europe à amoindrir la crise, et montrer que c'est une communauté qui se « soucie » enfin de ses membres

Load More Posts