Saclay : La fabrique d’un super territoire

L’Université Paris-Saclay est cette année à la quatorzième place dans le fameux « classement de Shanghai ». Une très bonne nouvelle même s’il faut relativiser la valeur de cette hiérarchie particulière. Comment en est-on arrivé là ? Le livre de Pierre Veltz Saclay Génèse et défis d’un grand projet est unique : récit de plusieurs aventures mêlées, celle de la science et de la coopération entre universités et établissements de recherche, celle des grandes entreprises et des nombreuses start-ups qui poussent sur le plateau de Saclay. Celle aussi de la fabrication d’un tissu urbain avec et contre les élus locaux.

Par |2020-09-21T14:07:59+02:0018 septembre 2020|

Echange avec Bernard Stiegler : Un revenu contributif à Plaine Commune

L'idée de revenu universel renvoie le plus souvent à des politiques globales menées au niveau d'un Etat, voire à des propositions concernant l'Europe toute entière. Mais on voit que c'est aussi avec des acteurs locaux et des territoires que des propositions voisines peuvent être expérimentées. C'est notamment le cas sur le territoire de l'intercommunalité Plaine Commune en Seine-Saint-Denis : Jean-Marie Bergère s'en est entretenu ave le philosophe Bernard Stiegler puis avec le chef d'entreprise Francis Dubrac, le Président de Plaine Commune Promotion

La métropole de Lyon : une occasion de penser ensemble travail, emploi, formation, orientation, insertion

Créée le 1er janvier 2015, la métropole de Lyon remplace la communauté urbaine et, dans le territoire de celle-ci, le département du Rhône. Elle exerce à la fois les compétences d’un département et celles d’une métropole. C’est un cas unique en France : il est donc particulièrement intéressant, au moment où on reparle de décentralisation, de se pencher sur les possibilités qu’ouvre en matière de travail, d’emploi et d’insertion ce cumul de compétences. On ne sait jamais, cela pourrait donner des idées à d’autres métropoles.

Par |2020-01-14T10:40:31+01:0012 janvier 2020|Mots-clés : , , , , , , |

Une seconde vie pour le Bassin minier

Pendant le trajet de Lille à Lens les images s'entrechoquent. On pense à l'inscription du Bassin minier au patrimoine mondial de l'UNESCO, au titre de « paysage culturel, œuvre conjuguée de l'homme et de la nature », et à la fierté de se trouver ainsi au côté des Pyramides d'Égypte. C'était en 2012. La même année le Louvre-Lens ouvrait ses portes. Il est moins spectaculaire que le Louvre-Abu Dhabi, mais de 5 ans son aîné !

Territoires zéro chômeur de longue durée : « Sans vertu, aucun processus ne pourrait fonctionner »

Le retour à l'emploi des chômeurs de longue durée fait depuis deux ans l'objet d'une expérimentation originale et ambitieuse. « Territoires zéro chômeur de longue durée » (TZCLD) a obtenu en 2016 l'accord des pouvoirs publics pour démarrer dans dix territoires volontaires. Vice-président de l'association porteuse, Michel de Virville revient pour Metis sur les attendus, les modalités et les perspectives de cette opération que Louis Gallois avait évoquée en mars 2017.

Zones blanches

Le 21e siècle devait être celui des réseaux et de la glocalisation, « une économie dominée par le global et le local, où l'Etat n'est plus maître du jeu ». Les clusters, les pôles d'excellence, de compétitivité ou de coopération, les métropoles « propices à la rencontre entre la recherche, la finance et l'innovation » étaient l'objet de toutes les attentions, les circuits courts étaient parés de toutes les vertus économiques, sociales et environnementales.

Félicitations doubles à Pierre Veltz

Des félicitations très enthousiastes de toute l'équipe de Metis à Pierre Veltz. Il reçoit ces jours-ci deux prix très différents l'un de l'autre...et très significatifs de ses engagements d'homme d'action et d'intellectuel. Il reçoit en effet le Grand Prix de l'Urbanisme 2017 qui lui est remis par le ministre de la Cohésion des territoires. Et il vient de se voir décerner le prix du Livre d'économie 2017 pour son livre La Société hyperindustrielle.

La ruche qui dit oui ! Ou quand les plates-formes réconcilient la ville et la campagne  

Créée en 2010 pour mettre en relation directe producteurs ruraux et consommateurs urbains, « La Ruche Qui Dit Oui ! » se veut plus qu'une plate-forme d'intermédiation. Elle affiche l'ambition d'améliorer la chaîne alimentaire tout du long : des conditions de travail des agriculteurs aux comportements d'achat des clients, en passant par la qualité et la traçabilité des produits. La start-up a connu un développement rapide, avec aujourd'hui 850 ruches ouvertes dans toute la France et ailleurs en Europe, 5 000 producteurs, 135 000 consommateurs et 100 salariés employés par la « Ruche-mama », tête de réseau. Diététicienne de son état, Florence Servas-Taithe consacre aussi beaucoup de son temps à la Ruche locale qu'elle a montée en 2011 dans le nord du 18e arrondissement. Elle a bien voulu livrer en janvier 2017 pour Metis un portrait situé du « système Ruche »

Associations et collectivités locales : du face à face à l’innovation sociale

Avec la Loi Hamon en 2014, la Loi NOTRe (Nouvelle Organisation Territoriale de la République) en 2015, la Charte de 2014, le monde associatif se repositionne dans le tissu territorial. Les associations sont au plus proches des populations et développent avec les collectivités de véritables partenariats. Mais comment caractériser ces relations ? Du face à face à l'innovation sociale, Hugues Sibille, Président de la Fondation Crédit Coopératif et du Labo de l'ESS, répond aux questions de Metis.

Charger les articles suivants