Le travail à distance2020-05-04T17:44:48+02:00

Dossier : Le travail à distance

Avec le confinement, le télétravail est devenu massif et plusieurs millions de personnes travaillent en ce moment « à la maison », « à distance ». Il y a eu pas mal d’improvisations et cette manière de travailler n’a pas été choisie mais elle se révèle riche d’enseignements et de nouveautés : ce dossier de Metis en commence l’exploration dans la foulée du partenariat avec la plateforme #MonTravailàDistance, J’enparle !

Une relance offensive et inclusive. Nos apprentissages pour préparer le. s jour. s d’après

Après deux semaines d’un déconfinement confiné, après votre 5e visioconférence du jour ou face à l’ennui qui s’installe, votre esprit vagabonde sans doute, comme le nôtre, autour de la question de « l’Après ». Pour nous rassurer, pour nous faire peur, pour préparer ce qui peut l’être. Des consultants d’Oasys Mobilisation tirent des leçons de cette période de management chamboulé.

Quand des ingénieurs BTP télétravaillent

Ceux qui analysent le travail savent que c’est dans le concret et les moindres détails que se logent ses particularités. Le travail à distance à temps plein et dans la situation particulière de confinement est un puissant révélateur des petites différences du quotidien et des marges de manœuvre de chacun. Les témoignages de deux ingénieurs du même secteur le montrent.

Chronique de l’enseignement confiné

Continuité pédagogique : facile à dire ! Un outil centralisé d’enseignement à distance qui tarde à fonctionner et patine, des élèves qui proposent leurs bons outils de gamers, des relations à distance d’une grande proximité ? Un investissement à tout crin pour que ça marche… Elisabeth V, professeur de français dans un lycée parisien raconte avec humour l’aventure de ces deux mois de « télé-enseignement ».

Entrée en confinement et en continuité pédagogique numérique dans un lycée parisien

L’entrée en confinement des établissements scolaires à partir du lundi 16 mars 2020 a été annoncée le jeudi 12 mars. Brigitte Abad Vega est proviseure adjointe du lycée Charlemagne à Paris. Elle apporte le témoignage de cette conversion soudaine au numérique et au télé-enseignement.